enjoy life

  • Se retourner vers l'essentiel

    Assise dans l’Eurostar, voiture 10 place 22, j’aperçois la lumière au bout du tunnel. Les larmes sont au bord de mes paupières. Ce voyage est étrange et lourd de sens. Une escapade nécessaire comme une fuite pour mieux revenir. Mais ça c'est une autre histoire.

    J’ai tellement envie de vaincre cette morosité ambiante, comme si en quelques jours tout s’éteignait. On arrête de s’étreindre, de s’embrasser. Je traverse le tunnel sous la Manche pour rentrer en France en ruminant les actualités anxiogènes, on ferme tout... Il y a tout juste 4 ans tout s'écroulait autour de moi et j'essaie de me convaincre, je me dis qu'encore une fois on se relèvera, du moins on fera notre possible.

    ©CreditMike Ellis

    Lire la suite

  • Slow blogging et influence, le bon équilibre...

    Ne soyons pas dupes, en 15 ans de blogging et d'influence, et malgré parfois le doute et ce sentiment d'illégitimité, je peux le dire je suis une influencer. Déjà, tout simplement parce que je ne pense pas que j'aurais "tenu" aussi longtemps, je fais partie de ces dinosaures de la toile qui s'accrochent. Et puis lorsque ta meilleure pote achète le même t-shirt que toi parce que tu l'as porté sur Instagram, tu peux t'écrier : I'm an Influencer ! Youhooo ! {SECOND DEGRÉ}

    L'effet papillon

    Lire la suite

  • Il y a 18 mois, si on m'avait dit...

    - Que je serais l'autrice d'un guide Partir en Famille à Londres pour Lonely Planet...

    - Que j'aurais virer de ma vie les personnes toxiques...

    - Que j'aurais dû faire des choix importants...

    - Que j'aurais déménagé...

    Que de chamboulements, mais comme c'est bon, de se poser aujourd'hui et d'avoir la banane (tu as vu le message raccord avec la photo) !

    Il y a 18 mois, si on m'avait dit...

    Lire la suite

  • 12 septembre 1999

    12 septembre 1999

    La vie tourbillonne autour de moi, J'ai 23 ans aujourd'hui et pour l'occasion je suis de retour à Londres avant de reprendre ma dernière année de cours à l'école d'infirmière. J'aime ce métier que j'apprends sans doute plus parce que Maman m'y a conduit et parce qu'on a décidé pour moi que c'était ma voie.

    Il y a 20 ans...

    Lire la suite

  • Le temps de se déconnecter

    10 du mois : Bonne et heureuse année !

    J'ai tout donné ici, je donnerai tout toujours, enfin pour l'instant. Il m'arrive de douter de l'avenir mais je regarde toujours droit devant, j'avance.

    Qui m'aurait dit il y a plus de douze ans lorsque j'ai commencé à écrire ici où cette aventure m'aurait menée ? Lorsque j'y pense des souvenirs se chamboulent dans ma tête. Je suis fière de ce chemin accompli sur ce blog, heureuse aussi. C'est ici qu'une partie de ma vie, que je partage avec vous au moins 3 fois par semaine, s'écrit. C'est ici que s'écrivent mes peurs, et où je m'amuse et me dévoile mais jamais totalement. 

    Lire la suite

  • Pincement au coeur

    Quelle drôle d’expression, comme si on pouvait pincer le cœur. Je me suis demandée si c’était pire de l’avoir en étau, je ne sais pas. J’ai parfois cette sensation de douleur au cœur, ce truc qui chavire mes sens, me fais me sentir triste avec une montée de vague à larmes l'âme… J’ai mal au cœur quand je lis en voiture, mais il n’est pas pincé à ce moment-là.

    Pincement au coeur

    Lire la suite

  • Quand écrire vient du coeur

    Petite j'écrivais.
    J'écrivais des histoires de princesses avec des chevaliers fous et des dragons au tempérament de feu.
    En grandissant, je n'ai jamais arrêté d'écrire, et pendant l'adolescence mes émotions passées par par ma plume et mes crayons de dessins. Le plus souvent mes croquis étaient encadrés de mots. 

    Quand écrire vient du coeur

    Lire la suite

  • L'effet papillon

    L'effet papillon, c'est la théorie selon laquelle une action apparemment anodine peut avoir de grandes répercussions. Tu ne sais peut-être pas où je veux en venir mais regarde autour de toi, tes choix, ta vie, ton existence sont finalement guidés par cet effet... 

    L'effet papillon

    Le nom "Effet Papillon" vient du météorologue du MIT, Edward Lorenz, qui a suggéré qu’une tempête massive dans une partie du monde aurait pour origine le battement lointain des ailes d’un papillon minuscule. C’est une idée faussement simple qui résonne profondément chez la plupart d’entre nous.

    Lire la suite

  • It's my Birthday !

    Au cas où vous l'auriez oublié, c'est mon anniversaire aujourd'hui. Oui, j'aime à te le rappeler cher follower qui me suit depuis une éternité sur ce blog et qui croit que j'ai toujours 35 ans et pas une ride (quelle merveilleuse invention que ce photoshop) et même si parfois je me sens vieille je suis toujours un concentré d'énergie comme du Weetabix en paquet de 10 (ceci n'est pas un article sponsorisé pour une marque de céréales) !

    J'aime me répéter que j'ai atteint l'âge de la maturité et qu'à présent je peux faire le point sur ce que j'ai appris au fil des ces 42 années (et il y en a un paquet). 

    It's my Birthday !

    Lire la suite

  • Parfois je me sens vieille, et puis je me dis que c'est dans la tête...

    J'aurais presque pu m'arrêter au titre pour cet article. Moi qui ai pris goût à cette petite pause bloguesque et aux joies de la procrastination. Et puis, j'ai approfondi le sujet.

    Je me souviens encore avoir fêté mes treize ans (et même si parfois j'ai encore dix ans dans ma tête... et douze quand je fais un effort), c'était hier ! Oui hier ! J'entends encore la famille autour de la table dire "comme le temps passe vite !" "déjà 13 ans !" 

    Bref, les trucs qu'on dit quand on viellit. 

    Ben moi, je ne me suis pas vue vieillir. A part peut-être la semaine dernière quand j'ai voulu faire un selfie sous les néons d'une boutique et que je me suis rendue compte que j'avais des rides au menton et au cou... saloperie d'éclairage 

    Parfois je me sens vieille, et puis je me dis que c'est dans la tête...

    Lire la suite

  • Dans mes rêves...

    « Tu rêves ! Tu crois encore au Père Noël ! Dans tes rêves ! »

    Autant de phrases, de mots,  difficiles à entendre pour moi, éternelle rêveuse... les pieds sur terre je ne connais pas, mais rassurez-vous je sais être responsable et organisée (enfin je le crois), mais s'il vous plait ne m'empêchez pas de rêver.

    Dans mes rêves...

    Lire la suite

  • Bye Bye 2017 ! Hello 2018 !

    Mary Leviandier

    Comment décrire 2017 ?

    Je dirais qu’elle a été fluctuante d’émotions, de joies, de tristesses et de questionnements… En 2017, je me suis sentie comme « plus à ma place » ou à la recherche d’une place et ça a hanté mes nuits. 

    Si j’avais un remerciement tout spécial à faire en 2017,  je remercierais les personnes qui m’ont permis de sortir de ma zone de confort, de me lancer de nouveaux défis et de faire un pied de nez au train train quotidien ! Je n’ai aucune rancœur et je me termine l’année 2017 le cœur léger et soulagée de « tout ça ». 

    Lire la suite

  • Je ne suis peut-être pas celle que vous imaginez....

    Voici un titre qui en dit long sur le contenu de ce billet, ou pas d'ailleurs... Combien de vous arriverons ici par pure curiosité ? Moi, la première je cliquerai, je l'avoue ! C'est peut-être bizarre mais je me suis demandée le week-end dernier comment mes lecteurs m'imaginer. 

    ​Souvent on me décrit comme une gentille blogueuse, disponible et surtout (plus que tout) rigolote ... mais tous ces gens penseraient-ils la même choses de moi dans la vraie vie ? 

    Louise Bourgeois exposition à la Tate Modern

    Lire la suite

  • Une rentrée, de nouvelles envies…

    Presque comme de bonnes résolutions que je ne fais jamais j’ai envie de repartir du bon pied (et même des deux pieds et sans entorse) pour cette rentrée 2017, après tout chez moi les années se décomptent en « scolaires » et chaque rentrée est un repère dans mon existence et celle de ma petite famille.

    Une rentrée, de nouvelles envies…

    Lire la suite

  • Écrire en dix minutes et dans l'émotion...

    Souffler trop vite les mots qui nous pèsent sur le coeur... souffler ces mots profondément avant qu'ils ne s'envolent.

     Ecrire en dix minutes sans prendre le temps de penser ou de réfléchir, juste écrire pour que ça sorte.

    Profonde émotion, moment intense.

    J'aurais voulu écrire quelque chose sur les attentats et ces terroristes... mais je n'ai pas eu la force. Je n'ai même pas eu le courage d'allumer la télé. Je n'avais plus envie de m'imprégner encore et encore de cette violence.

    Ecrire en dix minutes et dans l'émotion...

    Lire la suite

  • 10 du mois : Des envies d'ailleurs...

    Tous les 10 du mois je participe au rendez-vous de ma copine Claire du blog Egalimère.  

    A partir d’un thème commun, les participants donnent leur vision personnelle du thème.

    Macaron 10 du mois participation 300x300

    Ce mois-ci le thème est "des envies d'ailleurs"... 

    Alors ce genre de thème me parle parfaitement bien, envie d'ailleurs, d'autre chose, de cultures différentes et d'un bonheur ailleurs.

    Lire la suite

  • Se réveiller ailleurs...

    ...ou cette sensation d'avoir fermé les yeux et d'être ailleurs, quelque part, on ne sait où. C'est ce sentiment que j'aurai les deux prochaines semaines, quatorze matins à me réveiller autre part comme dans une faille temporo spatiale ou spatio-temporelle. J'ai regardé par la fenêtre ce matin et j'avoue ne pas trop savoir où je suis (oui, ce sont bien des vaches que tu vois sous les palmiers). 

    Se réveiller ailleurs...

    Lire la suite

  • Ecrire la suite...

    Voilà, c'est fait ! Comme si les dés étaient jetés (et ils le sont).

    La semaine dernière, j'ai enfin terminé l'écriture de mon guide sur Londres.

    C'était le projet d'une vie, celui que je rêvais d'écrire depuis que j'avais vingt ans. J'ai eu beaucoup de mal à me dire que j'avais fini, j'avais encore plein de choses à dire. Ces deux derniers mois, j'ai mangé, dormi, rêvé avec ce guide. Et c'est presque à bout de souffle que j'ai fini par l'importer au format PDF vers son destinataire.

    Ecrire la suite...

    Lire la suite