Week-end lecture #158 : Star Trip

Le roman que je vous présente aujourd'hui a été écrit par un auteur que j'apprécie tout particulièrement puisque je "le suis" depuis quelques années et notamment depuis la trilogie Sublutetia dont le premier volume est paru en 2011 (ça ne nous rajeunit pas). Depuis, je dévore ses romans et j'avoue que nous avons "gravité" dans la même époque (du siècle dernier) nourris de films de série B, du Mickey Parade (que ma maman cachait au dessus du buffet de cuisine quand j'avais une mauvais note) et de Science Fiction.

Week-end lecture #158 : Star Trip

Le roman Star Trip d'Eric Senabre fait référence sans aucun doute à Star Trek (cette même série que je regardais en boucle petite et dont les dernières adaptations cinématographiques m'ont déçue, car personne ne peut remplacer Monsieur Spock qui était mon personnage préféré de la série). Mais le roman est en réalité plus proche de la sitcom "That 70's Show"...

via GIPHY

Résumé de l'histoire :

1968, Idaho. Dans sa maison perdue au milieu des champs de patates, May, 15 ans, s’occupe comme elle peut de son petit frère, depuis que ses parents sont partis précipitamment en mission. Pour le distraire de son handicap, elle lui fabrique en secret la navette spatiale de sa série préférée : Star Trip. Quelle n’est pas alors sa surprise de voir débarquer chez elle l’acteur principal de la série ! Le capitaine Burke se révèle très désagréable, mais il joue son rôle à la perfection et le petit garçon confond fiction et réalité… Sous l’impulsion de l’acteur, commence un voyage rocambolesque et drôlatique jusque dans l’Utah pour le lancement de la navette ! L’adolescente rebelle n’est pas dupe. Elle doute des bonnes intentions du capitaine Burke mais va tout faire pour fuir cette Amérique rurale profonde qui l’étouffe.

Mon Avis :

J'ai adoré ce roman bien au delà des références incontestables et évidentes, à tel point que j'avais du mal à m'arrêter de lire. Je suis partie dans ce voyage aux frontières de la réalité avec cette touche déjantée et j'ai pris un réel plaisir ! On avance dans cette aventure sans savoir vraiment où l'on va (enfin si vers l'Utah). Les personnages sont hauts en couleurs, enfin surtout le shérif noir et irlandais (ça ne s'invente pas) mais ils sont sensibles, drôles et attachants. Si on me demandait quel est le personnage qui m'a le plus marqué, je répondrais sans hésitation aucune l'indien (il est juste merveilleux) l'histoire est faite d' "inattendus" et on nage parfois en plein "psychédélire", je n'arrivais pas vraiment à savoir où nous nous dirigions à travers les pages à part que nous avions pris la direction de l'Utah avec la camionnette (comment ça je n'étais pas à bord du véhicule ?!? ), rien n'est prévisible. Je ne "divulgacherai" rien ici, il faut lire cette histoire, mais une rencontre surprenante et un guest star les attendent sur cette route. J'ai piqué votre curiosité ? ça fera une excuse de plus pour le lire, au cas où vous auriez encore besoin d'être convaincus !

Depuis que j'ai fini cet excellent roman, le morceau 10,000 Words In A Cardboard Box tourne en boucle dans ma tête, ainsi que le morceau Space Oddity... doublement étrange et bizarre !

Plus d'infos : Star Trip, Eric Senabre (Didier Jeunesse Éditions)

 

Mary Leviandier sur

lecture Eric Senabre sublutetia star trip

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau