Week-end lecture #160 : Megumi et le Fantôme

Megumi n’a peur de rien.

Surtout pas d’un fantôme irlandais qui hante la maison de ses ancêtres ! Saura-t-elle lever la malédiction qui pèse sur lui ? Une histoire pleine de rebondissements où l’on croise Yokaï et robots dans le Japon des années 80. 

Voici donc notre dernière lecture chez Didier Jeunesse !

Megumi et le fantôme

 

Je ne présente plus ici Eric Senabre qui fait partie de nos auteurs chouchous et que l'on suit depuis quelques années.

Quand j'ai commencé ce roman Megumi et le Fantôme je me suis franchement demandée où il allait chercher tout ça !

Quelle histoire !

Ce livre à lire dès 9 ans (pour les bons lecteurs) est juste passionnant : c'est l'histoire de Megumi qui rencontre ce fantôme nommé Horatio qui n'est autre que son aïeul et avec lequel une vraie relation tendre et affectueuse va se construire. Cette petite fille est attachante, sensible, émotive et toutes ses sentiments transpercent à travers ce roman. On rit, on pleure, on est en colère, car l'histoire de Megumi ne peut pas nous laisser indifférents ! Des sujets tels que le deuil, la séparation, la douleur y sont traités au fil des pages.

Les références ne manquent pas dans ce très joli roman (n'oublions pas que l'histoire se déroule dans les années 80) notamment celles aux jeux vidéos, à Nintendo et à super Mario (le plombier), ainsi qu'à Lafcadio Hearn écrivain irlandais qui prendra la nationalité japonaise !

En bref : Cette histoire nous transporte de l'Irlande au Japon terre des Yokaï ! J'ai personnellement piqué ce roman à ma fille et l'ai lu d'une traite dans le train qui nous emmenait à Paris au SLPJ93 ! J'ai versé ma larme car l'histoire de Megumi réveille forcément nos propres histoires et nos fantômes du passé qui dormaient quelque part au fond de nous. J'ai vraiment apprécié la narration du livre, son rythme et les caractères des personnages.

Mary Leviandier sur

lecture Eric Senabre Megumi