Week-end lecture # 148 : Comment écrire un livre de voyage ?

Week-end lecture # 148

J’ai déniché ce tout petit livre  Comment écrire un livre de voyage à la bibliothèque et je l’ai lu d'une seule traite. Il faut dire qu’il se lit rapidement et que l’écriture fluide et agréable invite le voyageur oups le lecteur à découvrir comment écrire un livre de voyage (tout en restant confortablement installé dans son fauteuil).

C’est sûr ce roman m’a fait sourire car ils sont encore trop nombreux ceux qui donnent des conseils de voyage alors qu’ils sont restés chez eux. Je vois régulièrement des articles passés sur le web écrit par des personnes parce qu’on leur a juste commandé un article « cinq visites incontournables à Cracovie » , « Que faire à Amsterdam avec les kids ? »… ça me met "en boule" car vous ne me verrez jamais baratiner un voyage que je n’ai pas fait, mais face à la mode des livres de voyages, des blogs voyages, forcément c’est tentant de tromper le lecteur.

Ce livre m’a donc fait sourire, et bien que datant du XIXème siècle (il a été publié en 1840) il reste complètement d’actualité. J’ai ainsi appris grâce à son auteur que les livres de voyages étaient déjà en vogue à l’époque.
A travers un échange entre les deux protagonistes, Ansard et Barnstaple, on apprend à écrire un livre de voyages sans voyager : astuces pour maintenir le lecteur en haleine, rebondissements, caniches (oui caniche) et même maladie ( mais heureusement que deux douzaine de bouteilles de champagne gueriront notre voyageur fictif).
J’ai beaucoup ri,  même si au final on se rend compte qu’à l’époque on ne se limitait déjà pas à raconter (ou inventer) son voyage mais aussi à plagier (en regardant déjà ce qu’écrivait les autres).
Ça a été l’occasion également pour moi de découvrir son auteur Frederik Marryat un capitaine écrivain britannique considéré comme l’un des précurseurs du roman maritime (je pense d’ailleurs que j’en reparlerai ici car j’ai envie de découvrir ses romans et notamment Le Vaisseau fantôme).

 

Mary Leviandier sur Google+

lecture carnet de voyages voyage

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau