"Art is everywhere": Dennis Hopper, the Lost Album (Royal Academy Of Arts)

Cet été, la Royal Academy of Arts
présente une exposition qui vous emmène
du Londres de Mayfair jusqu'au cœur des années 60 en Amérique.
 
Vous pouurrez découvrir plus de 400 photographies originales prises par Dennis Hopper,
l'acteur et cinéaste américain 
célèbre pour avoir dirigé et joué dans Easy Rider
et pour ses rôles dans Apocalypse Now et Blue Velvet.
Xxcsqgz5ekylxia0rjvt
Dennis HopperIrving Blum and Peggy Moffitt1964.
©Dennis Hopper, courtesy The Hopper Art Trust
 
 
L'histoire de l'album Perdu

C'est James Dean qui, un jour, a suggéré à Dennis Hopper
de faire de la photographie.
 
Dennis Hopper a donc suivi ses conseils et produit plus de 18.000 photos
dans le cadre de sept ans, de 1961 à 1967.
 
Et puis il n'a plus jamais pris d'autres photos.
 
Hopper a sélectionné ces 400 photos lui-même
pour sa première exposition au Texas en 1970.
 
C'est là qu'elles ont été exposées pour la dernière fois.
 
Quarante ans plus tard, et suite à sa mort en 2010,
sa famille a trouvé des boîtes remplies de photos
à côté des décorations de Noël dans le sous-sol de Hopper...
 
C'était le «Lost Album".
 
Une documentation incroyable
sur des périodes les plus folles et les plus passionnantes de l'ère moderne.
 
Les années 60 en Amérique!
 

L'Amérique à travers l'objectif de Hopper

«Je voulais documenter quelque chose.
Je voulais laisser quelque chose que je pensais être un dossier de celui-ci »,
dit Hopper sur ses photographies.
 
Il a réussi à capturer l'essence des années 60,
des hippies aux Hells Angels
et de célébrités de Hollywood aux rock stars. 
Kdwzzazdtvcgpa4qwlwl
©Dennis Hopper, courtesy The Hopper Art Trust
 
Vous verrez Martin Luther King lors d'un rassemblement,
Andy Warhol et sa bande dans son usine,
des groupes de rock comme les Grateful Dead et Jefferson Airplane,
ou bien le beau Paul Newman. 
 
Des Scènes ordinaires de la vie dans les années 60...
Des artistes de renom, des Émeutes, des Motards en colère, des Stars glamour ou des rassemblements hippies.
Prago8v0ua70clh5djhc 1
©Dennis Hopper, courtesy The Hopper Art Trust
 
"Art is everywhere", a déclaré Hopper.

The Lost Album est une de ces expositions à ne pas rater.
Peut-être parce que certaines photos sont puissantes et marquantes, parce que vous reconnaissez ces visages, leurs histoires, leurs destins...

 
Bref: une jolie leçon d'histoires en photos, un voyage dans une époque, proche, mais pourtant déjà éloignée...
 
Jwef1dbhmpctblpnzbuw
 
Plus d'infos: Royal Academy of Arts
 

Enjoy!

Mary Leviandier sur Google+

activités londres enfants london for kids london experience LONDON Londres expositions RAA Royal Academy Of Arts

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau