week-end lecture #62 : Elyssa de Carthage

Je ne pense pas que j'aurais lu ce livre si son  auteur n'était pas Eric Senabre l’auteur de la trilogie de Sublutetia, un de mes coups de coeur lecture en 2013!

Eric Senabre nous entraîne cette fois ci loin des Grands Boulevards et de ses passages Parisiens, destination Rome et l’antiquité avec Elyssa de Carthage chez Didier jeunesse.

Fullsizerender 44

L’histoire:
Elyssa est une esclave carthaginoise, appartenant depuis ses 7 ans à une puissante famille romaine. En grandissant, le fils de la famille, Marcellus, tombe amoureux d'elle : il l'affranchit puis l'épouse. Elle devient alors une romaine à part entière, épaulée par un mari aimant et son vieil ami et mentor, l'esclave Ganymede. Mais tout s'effondre lorsque Marcellus, de retour d'une mission secrète à Carthage, est assassiné.
Accablée de chagrin, Elyssa accepte de reprendre sa mission et embarque pour sa cité natale, afin de retrouver la trace des commanditaires de ce meurtre, et déjouer le complot contre Rome, sa patrie d'adoption. Mais la jeune fille part en réalité avec un tout autre objectif : venger la mort de son époux. Après une traversée en mer périlleuse, l'arrivée à Carthage se passe sans trop d'encombres. Jusqu'à ce qu'Elyssa rencontre le ténébreux Syphax, homme d'influences au coeur de la cité rivale.

***
Elyssa de Carthage est un roman riche en rebondissements avec des faits historiques et un portrait fidèle de la Rome Antique, face à elle Carthage au Moyen Orient... les deux cités se haîssent depuis plus de cent ans.

Quand j’ai commencé à lire ce roman, je n’ai pu m’empêcher de penser à mes sept années de Latin et aux oeuvres étudiées de l’époque. 

Ce roman se dévore, nous sommes pris dans le tourbillon de l’intrigue, les pages se tournent les unes après les autres, on souffre, on respire, on crie à travers les yeux de Ganymède (narrateur du récit). On admire Elyssa, cette belle Carthaginoise, j’imagine ses robes de soie, sa silhouette et cette personnalité exemplaire. Elle est rusée et c’est une femme de caractère.

La lecture se déroule au fil de l’intrigue, des complots et des manipulations, le roman est documenté et s’appuie sur les faits historiques de l’antiquité.
On aime la plume d’Eric Senabre, ce roman se lit sans difficulté.  En commençant le roman, j’étais juste déçue que l’histoire ne soit pas contée par Elyssa, finalement Ganymède est parfait dans ce rôle, il donne de la sagesse (ce n’est pas un Grec pour rien) au récit.

 

Enjoy!

Mary Leviandier sur

librairie enfants lecture écrivain

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau