week-end lecture #69 : 9 bonnes résolutions

C'est Stella-Rose qui a choisi ce livre à la bibliothèque et c'est finalement moi qui l'ai lu la première.

J'ai feuilleté les premières pages et je me suis surprise à le lire... en pratiquement une traite.

51coswqdfpl

«Je m'appelle Ellie. Mes meilleures amies sont Nadine et Magda. Nous sommes en classe de quatrième.
Tu peux lire mon histoire si tu veux tout connaître sur mes idoles, sur les moments les plus embarrassants de ma vie, si tu veux rire et même pleurer un peu.
Et si tu veux en apprendre de bien belles sur les garçons !»
***

C'est sans doute un livre que j'aurais aimé lire à l'époque du collège, avec ce petit truc en plus qui fait qu'on a l'impression que l'héroïne c'est nous. Je me suis même dit que j'aurais pu l'écrire. Comme Ellie ressemble à ces jeunes filles du collège, mal dans leurs baskets, sans petit copain, avec les tracas de leur génération.

Même si certains sujets "délicats" semblent être traités à la "légère", ils n'en sont pas moins abordés (les garçons, les suçons, l'alcool, les soirées, les drogues, les mensonges aussi). Autant de sujets qui peuvent effrayer les parents mais surtout les enfants!

Jacqueline Wilson signe une fois de plus un livre rempli d'émotion, d'humour et de tendresse. Je parle souvent de ses livres mais à l'approche de l'adolescence de ma grande, ses romans sont un peu une bouée de secours pour trouver les mots justes en vue de cette période qui peut s'avèrer parfois difficile.

Je participe au défi lecture de Virginie B

Mary Leviandier sur Google+

librairie enfants lecture education kids maman

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau