week-end lecture #36 : Passé Imparfait

Le roman que j’ai lu cette semaine est un peu long et j’avoue que le démarrage fut quelque peu difficile.

Si l’auteur de Passé Imparfait vous dit quelque chose c’est sans doute que vous êtes fans de Downton Abbey  ou au moins que vous en avez entendu parler ! En effet, Julian Fellowes, n’est autre qu’un romancier, acteur mais aussi scénariste (il a d’ailleurs reçu un Emmy Award pour Downton Abbey) !

Lors de sa sortie, j’avais mis ce livre dans ma Wish List jusqu’à ce qu’il m’apparaisse sur le stand de la bibliothèque…. Lire ce livre était un peu mon destin.

51fkn fvpyl

EnregistrerEnregistrer

L’histoire :

 Lorsque commence cette histoire, le narrateur est sans nouvelles de Damien Baxter depuis près de quarante ans. Inséparables durant leurs études à Cambridge, leur indéfectible amitié s’est muée en une haine féroce, suite à de mystérieux événements survenus lors de vacances au Portugal en 1970. Aussi, le jour où notre homme reçoit une invitation de Damien, la surprise est-elle de taille. Après des retrouvailles déconcertantes dans un magnifique manoir de la campagne anglaise où Damien vit seul, entouré de son personnel, ce dernier fait à son invité une révélation inattendue : il est atteint d’une maladie incurable et n’a pas d’héritier à qui léguer son immense fortune. À moins que... Quelques années auparavant, une femme lui a adressé une lettre anonyme dans laquelle elle prétendait qu’il était le père de son enfant. Une femme rencontrée entre 1968 et 1970. Damien propose alors à notre héros de partir à la recherche de ses anciennes conquêtes, cinq jeunes filles de bonne famille que les deux amis ont fréquentées dans le Londres des Swinging Sixties. C’est le début d’un voyage vers un passé plein de fantômes, de secrets et de révélations surprenantes

 

Ce livre retrace l’histoire de bonnes familles pendant les année 60, le récit se fait à la première personne tel un journal intime. Le narrateur revient sur cette époque, ses amis, les us et coutumes, les bals, Ascott. Il se confie sur sa génération, son désenchantement et l’époque d’aujourd’hui (c’était toujours mieux avant…). Le lecteur reste en quête de la révélation du personnage : que s’est-il vraiment passé ?

J’ai eu beaucoup de mal au démarrage, j’ai mis une centaine de pages avant de succomber à l’émotion de ce récit, drôle et triste à la fois ! Puis au fil des pages, cette lecture addictive vous transporte de Londres à la Californie en passant par le Dorset. On se demande ce qui a été vécu par l’auteur car certaines révélations ressembles plus à des confessions ou anecdotes qu’à de la fiction.

Un livre à découvrir de toute urgence, sans doute un des meilleurs romans que j’ai lu cette année.

Je participe au défi lecture de Virginie B, une semaine, une lecture!

 

Enjoy!

Mary Leviandier sur

Londres lecture défi

Commentaires

  • MHF
    • 1. MHF Le 27/09/2014
    Et bien je le note alors même si je ne connais pas la série dont tu parles... (enfin si mais juste de nom)

    Moi aussi cette semaine j'ai eu du mal au début pour ensuite découvrir une bien belle histoire écossaise...

    Bon week-end
  • virginie B
    pareil que MHF mais ça me tente bien ! merci pour le partage

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau