Week-end lecture #205 : Ne tirez pas sur l'Oiseau Moqueur

Week-end lecture #205 : ne tirez pas sur l'Oiseau Moqueur

Les vacances sont aussi l'occasion de lire, aussi j'ai emmené avec moi quelques romans dans ma valise pour Rhodes. J'avais emporté l'excellent roman Ne tirez pas sur l'oiseau Moqueur qui fait tristement écho à l'actualité de ces dernières semaines.

Ce roman tourne principalement autour d'une petite famille de trois personnes - Atticus Finch, un avocat, et ses deux enfants, Scout et Jem. Scout est la narratrice, cette petite fille fait preuve d'une extrême maturité tout le long du livre.

L'histoire se déroule dans la paisible ville de Maycomb; mais la sérénité n'est que superficielle. La ville est composée de trois communautés : les blancs, la communauté noire et la «poubelle blanche». Extérieurement, il y a la paix entre les trois, mais lorsqu'on creuse un peu on découvre une certaine hostilité ainsi que des préjugés raciaux. Jem et Scout vont à l'école ensemble. Sur le chemin de l'école, ils passent devant la maison Radley; c'est un endroit terrifiant pour eux, car il abrite Boo Radley, un fou selon les dires. En même temps, leur curiosité les pousse à essayer de faire sortir Boo de la maison...

Mais l'intrigue principale du roman tourne autour du procès dans lequel Atticus défend Tom Robinson, un homme noir, qui a été accusé d'avoir agressé une fille blanche, Mayella Ewell. 

Mon avis :

Tuer un oiseau moqueur est considéré comme un péché, car c'est un oiseau inoffensif qui ne chante que pour plaire aux autres. Boo Radley et Tom Robinson sont également des personnes inoffensives. Et le péché de tuer un oiseau moqueur va être commis. Je ne vais pas spoiler le livre, mais je peux vous dire que c'est un roman très prenant.

On y dénonce ici les préjugés raciaux profondément enracinés qui prévalent encore dans la société blanche qui ne peut donner un statut égal à un Noir. La maturation de Scout et Jem est dépeinte ainsi que le caractère exemplaire d'Atticus, qui n'a aucun préjugé racial ou point de vue biaisé. C'est un personnage hautement éthique, qui choisit de lutter contre les «vieilles traditions» de sa propre communauté. À lire absolument !

lecture black matter