week-end lecture # 112 : Qui veut la peau d'Otto Dafé?

Il y a des livres qui donnent encore plus envie de lire, et c'est justement le cas de l'ouvrage dont je vais vous parler cette semaine.  Lorsque je l'ai eu entre les mains, j'ai admiré la couverture et même si je ne savais pas encore de quoi il parlait, j'avais envie de le lire. Ce roman a été écrit par Justin Jotham, auteure Dunkerquoise!

J'avais envie de parler de son roman ici, bien que j'avais déjà écrit une critique sur mon autre blog Kids in Dunkerque.

 J'espère ne pas être redondante dans ce nouveau billet!

Qui veut la peau d'Otto Dafé?

J'avoue que lorsque j'ai lu le titre de ce livre, Qui veut la peau d'Otto Dafé?, je me suis imaginée un roman policier, et je pensais même que le héros était Otto Dafé, mais en réalité, ce n'est pas du tout ça.

L'histoire:

Depuis trente ans, l'infame dictateur Otto Dafe fait regner la terreur. Pour lui, les livres sont dangereux. Il a donc aneanti la litterature. Le peuple est devenu ignorant et triste. Un jour, le jeune Lazarillo decouvre un mysterieux message de son oncle Don Quichotte : « LA PLUME EST LA LANGUE DE LAME. » Il en parle a son vieil ami Pangloss, un ancien libraire. Ce dernier voit en Lazarillo, celui qui va pouvoir laider a ressusciter les livres et les partager. Avec quatre amis du journal du college, Rouletabille, Sheherazade, Peter Pan et Nemo, Lazarillo part en guerre contre Otto Dafe pour que le pays redevienne libre de penser, de lire et de souvrir au monde.

****

Le décor est planté, et on dévore ce livre passionnément ! On passe un très bon moment littéraire et on découvre ou redécouvre les classiques de la littérature. Les références à la littérature sont nombreuses, de Rabelais à Balzac en passant par Agatha Christie. Les personnages ont d'ailleurs tous des noms en réfèrence de héros de romans célèbres de la littérature mondiale. L'action ne manque pas et l'histoire s'enchaine, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer.

Sans aucun doute, ce livre vous donnera encore plus envie de lire! J'ai beaucoup aimé retrouver les réfèrences aux personnages de la littérature à la fin du roman. Ainsi, même si je les connaissais pour la plupart ( j'ai lu mes grands classiques, étude littéraire oblige), j'ai découvert Lucida, personnage du roman médiéval Perceforest, que je vais donc lire très bientôt :-)

 Qui veut la peau d'Otto Dafé?

Justin Jotham nous offre assurément un délicieux roman écrit par une amoureuse des mots et de la lecture. Elle réussit avec Qui veut la peau d'Otto Dafé à partager cet amour avec le lecteur qu'il ait 11 ou 77 ans.

Mary Leviandier sur

enfants lecture Dunkerque littérature

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau