Week-end lecture #4 : Agnès Grey d'Anne Brontë

Voilà déjà la quatrième semaine de ce défi lecture, et je tiens plutôt bien le rythme. A chaque livre terminé, je m'interroge déjà à ma lecture suivante! Mais rassurez-vous, quand il s'agit de lire, je ne suis jamais la dernière!

Image 259

Voici un roman qui trônait sur ma table de nuit depuis déjà quelques semaines mois. Il faut que je vous avoue souffrir de la fièvre acheteuse en matière de livres et de chaussures et peut être aussi de sacs à mains! Mais je m'éloigne du sujet! Ce livre, c'est Agnès Grey d'Anne Brontë. Je suis littéralement fan de la littérature anglaise du XIXème siècle et c'était le dernier roman des Soeurs Brontë qu'il me restait à lire.

En 1847, sont parus à Londres 3 romans : Jane Eyre, Les Hauts de Hurlevent, et enfin Agnès Grey. Ce dernier est sans aucun doute le plus méconnu des trois! A l'époque ces trois livres écrits chacun par une des soeurs Brontë sont publiés sous le nom de pseudonymes .

OMG! Des femmes qui écrivent des romans!

L'histoire d'Agnès Grey, fille cadette d'un pasteur ruiné, s'écoule de page en page, elle nous décrit, nous raconte ce qu'elle vit, ce qu'elle ressent tout en poésie et en prose narrative!

Pour aider sa famille financièrement, elle part travailler comme gouvernante dans une famille, les Bloomfield, des commerçants enrichis, snobs dont les enfants mal élevés et indisciplinés lui feront mener la vie dure. Finalement, elle quittera son poste au bout de quelques mois. 

Mais non découragée par sa précédente expèrience, elle retournera travailler comme gouvernante chez les Murray, où elle recontrera un jeune vicaire, Edward Weston...

chut! je m'arrête là!

J'ai aimé ce livre car il se lit facilement, on s'attache à Agnès, on vit son histoire, ce qu'elle ressent, on l'aime dès le début pour sa fraîcheur et sa lucidité. C'est bien écrit, ça peut sembler être une lecture vieillote ou gentillette pour jeunes filles en fleurs.... mais j'aime ça!

 

Je participe au défi lecture de Virginie B, une semaine, une lecture!

Et cette semaine, c'est ici que ça se passe!

Mary Leviandier sur Google+

Londres littérature anglaise XIXème siècle Brontë soeurs romantisme

Commentaires (2)

MHF
Je ne connaissais pas du tout ce livre alors que j'ai lu les 2 autres il y a longtemps ...
Merci pour cette découverte
Bonne journée et bonne lecture
virginie B
je fais pareil sur ma table de chevet... et heureuse lorsque j'en élimine un... merci pour la découverte

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau