Week-end lecture #206 : Toffee et moi

Encore une fois, je suis tombée sous le charme d'un roman de Sarah Crossan... Souvenez-vous mes derniers coups de coeur lecture chez Rageot. Cette semaine, j'ai lui Toffee et moi de cette fabuleuse auteure :

 Je ne suis pas celui que je dis que je suis. Marla n'est pas celle qu'elle pense être. Je suis une fille qui essaie d'oublier. Marla est une femme qui essaie de se souvenir.

Voilà un résumé condensé de Toffee et moi. C'est une histoire d'oubli et de souvenirs, une histoire où l'on prend la fuite pour oublier mais qui nous précipite vers les choses que nous fuyons le plus. C'est une histoire de souffrance, d'amour, d'identité et d'amitié.

Week-end lecture #206 : Toffee et moi

L'histoire commence par la fugue d'une adolescente, Allison, qui fuit une vie familiale fracturée et surtout les griffes d'un père instable. Elle n'a personne vers qui se tourner et nulle part où aller jusqu'à ce qu'elle tombe sur un havre de paix : la maison de Marla, une femme âgée seule atteinte de démence. Allison a l'habitude de cacher qui elle est, alors quand Marla la prend pour une vieille amie appelée Toffee, Allison assume discrètement ce rôle afin de ne pas se retrouver à la rue. Cela peut paraître cruel et frauduleux mais Allison n'est pas une mauvaise personne, elle est juste jeune et désespérée.

Ainsi Allison a un toit au-dessus de sa tête, elle utilise l'argent de Marla pour leur acheter de la nourriture, et elle a de la compagnie, bien que ce soit la compagnie d'une femme fragile et malade sujette à des accès de confusion. La démence de Marla la rend imprévisible : Un moment, elle croit de tout cœur qu'Allison est Toffee, le jour suivant elle se rend compte qu'elle n'est qu'une étrangère. Mais plus Allison passe de temps avec Marla, plus leur lien intergénérationnel inhabituel se développe et plus elle prend soin d'elle.

L'idée d'un roman raconté entièrement en vers peut au premier abord sembler un peu intimidant, mais Crossan a une telle aptitude naturelle pour les mots que toute réserve est instantanément oubliée dans les premières pages. Il y a une simplicité dans le choix des mots qui sonnent, se juxtaposent aux sujets explorés - la santé mentale, la maltraitance, le chagrin, la solitude, une maladie dévastatrice comme la démence ...

Allison n'a que quelques relations dans sa vie, mais elles l'ont toutes façonnée en tant que personne. Elle aspire à la mère qu'elle n'a jamais connue et elle ressent un sentiment de dévouement conflictuel envers un père qui ne pourra jamais fournir l'amour et les soins dont un enfant a besoin. Cependant, c'est la relation entre Allison et Marla qui est la plus importante car elle montre à Allison ce que signifie prendre soin d'une autre personne, devenir une vraie amie, la poussant à remettre en question le sens de la famille et du foyer.

Toffee est le genre de livre qui vous prend au  cœur, Sarah Crossan vous fait ressentir l'existence d'Allison son histoire faite de solitude, de perte, de désespoir et de maltraitance.

Si vous n'avez jamais lu un roman écrit en vers, ce livre est un excellent moyen de vous y mettre ! Et si vous accrochez, le vous conseille fortement les autres romans de Sarah Crossan, je suis littéralement fan de cette auteure dont j'ai dévoré tous les romans.

lecture sarah crossan rageot