Je muscle mon bonheur

J'aime bien commencer la semaine par un petit billet d'humeur... je ne sais pas si cela va devenir une habitude mais pour le moment ça me fait du bien de poser des mots ici (et puis ça coûte moins cher qu'une psychanalyse). Evidemment, je ne pense pas avoir besoin d'un psy, même si à certains moments, je peux paraitre en total décalage, à moins que ça soit les autres qui ne me comprennent pas. J'aime aussi écrire pour ne rien dire, d'ailleurs peut-être êtes-vous en train de me lire pour rien, ou pas !

Elijah a insité pour prendre ce cliché de moi, elle m'a indiqué comment prendre la pose et au final cette photo en dit long sur moi (ma fille lit en moi comme dans un livre grand ouvert) ...

Je regarde ce mois de janvier qui s'est écoulé sans doute, sans remord ni regret.

Je muscle mon bonheur

​Ce mois qui se termine, avec lui, son lot de bonnes nouvelles, cette impression d'avancer alors qu'en 2016 j'avais l'impression de ramer. 

En 2017, j'ai décidé de fermer certaines portes et j'ai fait mes preuves ce mois-ci! J'ai dit : « Non! » (Si ! Si ! je te jure je l'ai fait).

C'était un terrible défi pour moi mais ça m'a fait du bien et j'ai pris 10 points de plus dans mon module confiance.

EJe muscle mon bonheurt j'ai ressenti ce bonheur et cette légèreté.

J'ai relu les Quatre Accords Toltèques, j'ai revu mes objectifs de vie à la baisse hausse et j'ai décidé de rire au moins trois fois par jour, trop facile quand on sait qu'une vidéo de chats me fait marrer au moins pendant dix minutes! Tous les matins je fais la planche en me levant, et tous les samedis je me lance dans une marche d'au moins 8 kilomètres avec les filles (même l'ado nous suit car je la laisse chasser les quelques Pokemons que nous croisons en chemin, quant à Elijah elle a même chopé Pikachu du premier coup (et à la force de ses bras s'il vous plait) !

Je souris tous les lundis et j'essaye de bien respirer le dimanche soir à partir de 19h. Je muscle mon bonheur petit à petit, car il est là au fond de moi. Je m'accroche aux choses importantes et j'écris sur mon Timeless Planner un bout de ma vie, je garde le bon et je jette le mauvais. J'essaye de continuer à exercer ma créativité, j'ai repris l'écriture et mon cerveau déborde d'idées. Je me sens plus posée, moins en colère, pourvu qu'on me laisse avancer, tout se passera bien.

Et toi? Que fais tu pour muscler ton bonheur ?

Mary Leviandier sur Google+

bonheur lifestyle

Commentaires (2)

olivia

Que c'est bon de lire cela de bon matin. Continue de muscler ton bonheur toute ta vie, jolie Mary.

londrespourlesenfants
  • 2. londrespourlesenfants (site web) | 24/01/2017

@Olivia <3

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau