Education à la Française: On fait des jalouses!

 
photo-du-61660188-02-a-17-07.jpg
 
 
J'avais déjà lu un livre (en anglais of course) French women don't get fat de Mireille Guiliano qui m'avait plutôt semblé être une plaisanterie, on y décrivait  les femmes françaises comme toutes sveltes et minces, s'habillant en 36 et ayant une alimentation des plus équilibrées!!!! Ce best seller avait été finalement vendu à plus de 2 millions d'exemplaires et traduit en 37 langues et avait tout de même bouleversées Américaines et Britanniques!
 
 
 
 
20120123-105414.jpg
 
 
Alors, ici, on remet ça! Je ne vais pas vous mentir, je ne l'ai pas lu: French Children dont throw food de Pamela Druckerman, journaliste Américaine vivant en France  (dans le texte: les enfants français ne jettent pas leur nourriture, faudrait peut-être que Pam passe un dimanche midi à la maison pour constater que sous la table le cochon d'inde passe un agréable moment dînatoire).
 

Ai-je vraiment envie de le lire en fait?

 
Non! Le dossier de presse m'a suffi et calmée!
 
Waouh!!! On est moins laxiste que les anglais ou encore que les  américains en matière d'éducation.
Frustration, punition, l’enfant n’est pas roi chez nous en France (ah bon?!?). Les parents osent le "non". Hors de question que les chérubins décident de la nourriture, des horaires des repas, de l’heure du coucher.
Des règles strictes qui portent leurs fruits?!? D’après la journaliste, les jeunes Français font leur nuit dès deux mois, vont au lit sans histoire.

On les voit, mais on ne les entend pas (la bonne blague...) . Dans les écoles françaises aussi : les enfants apprennent des règles par cœur, on y pose des limites… tandis que dans le modèle anglo-saxon, on privilégie les activités ludiques!

 
 
Comme le résume de façon humoristique The Observer, voici les règles de l'éducation à la française selon ce livre:
  • Mettre son enfant à la crèche de ses trois mois à ses trois ans 12 heures par jour, cinq jours par semaine, et retourner au travail. Il apprendra à être à la fois indépendant et sociable.
  • Apprendre à son enfant à dire «bonjour» à chaque fois qu'il voit un membre de la famille ou un ami («Un enfant qui ne dit pas bonjour est considéré comme un sauvage»), et à tendre la joue pour une bise quand on leur demande «même de personnes qu'ils ne connaissent pas».
  • Le repas est sacro-saint. «Toute main non utilisée doit être posée à plat sur la table. On ne crie PAS. On ne sort PAS de table sans demander. On ne balance absolument PAS de nourriture, spécialement de pain, qui a une importance quasi-religieuse».
  • «Ça suffit! est l'arme la plus efficace de l'arsenal parental français [...] Neuf fois sur dix ça met terme à une dispute, des plaintes ou un mauvais comportement», là où les anglo-saxons se contentent d'un «ça serait bien d'arrêter de faire ça, non?». Et la fessée le dernier recours, pour les quelques rares occasions où le «ça suffit» ne fonctionne pas.
 

 

Je ne sais pas où Pamela Druckerman a eu ses sources... sans doute dans des quartiers huppés de la capitale...

 
img-6519.jpg
 
J'ai soudain un étrange sentiment de solitude:  ma fille Stella-Rose a pleuré toutes les nuits jusqu'à l'âge de 2ans 1/2, ma petite Elijah fait une crise un soir sur deux à l'heure du dodo, le moment des repas peut se transformer en un véritable calvaire, le désordre et la cacophonie règnent tous les soirs dans les chambres, Playmo contre Barbie c'est la guerre (rien à voir avec mon article mais j'avais envie de le placer), la petite se tranforme en tyran domestique lorsque vient l'heure du Lolo  et j'en passe: c'est trop la honte!!!! Je ne suis pas une maman parfaite comme toutes ces mères françaises au top décrites dans ce livre!!! ça c'est dit!
 
img-6522-1.jpg
 
 
 Je tenais quand même avant d'en finir avec cet article qui m'aura épuisée moralement à répondre à une question que se pose Pamela:
 

Q:Comment donc les mères font-elles pour discuter avec leurs amies alors que leurs chérubins jouent tranquillement sans se disputer?

R: Chère Pamela, mon secret c'est le vin blanc... un verre, parfois la bouteille, histoire d'oublier qu'ils se disputent à l'étage et qu'ils ont décidé de retourner leurs chambres, quand ils sont plus de deux, on passe au Champagnnnnnneeeeeeeee!!!!
 

Un dernier conseil à Pam: Je pense que tes copines françaises se sont littéralement foutues de ta gu...euh... moquées de toi... à moins qu'elles aient des "mioches" exceptionnels!

 
La mère svelte, reine de l'éducation, et parfaite cuisinière que je suis, va  "gérer" ses enfants car c'est l'heure du bain, et ensuite ses adorables filles vont tranquillement manger leurs soupes (sans sciller ou beurker) avant de rejoindre leurs lits douillets à 20 heures pétantes... Ah! Ah! Ah!!! Bonne soirée en perspective, si seulement ça se passait vraiment comme ça ... dans la réalité!
Sois pas fâchée Pam (tu permets que j't'appelle Pam?!?), mais redescends sur terre, et passe par chez moi, je t'attends! Promis, les enfants te diront bonjour!!!!
 
 
 
<Toutes les photos illustrant cet article ont été réalisées sans aucun trucage, ni mise en scène de notre part, si, si, j'te jure....>
Mary Leviandier sur Google+

activités londres enfants london for kids london experience LONDON enfants Londres collector concours french childrendont throw food French women don't get fat Mireille Guiliano Pamela Druckerman education

Commentaires (3)

Sabrina
  • 1. Sabrina | 14/02/2012
J'adore !!!
Ashlee
  • 2. Ashlee | 29/02/2012
Et bien moi je te conseillerai deja de lire le livre avant de le critiquer comme ca et te baser sur un article bidon... Le resume fait n'est pas du tout ce qu'elle dit dans le livre ! L'article de cette journaliste sonne comme les mamans qui n'acceptent pas qu'on leur fasse remarquer que, peut etre en essayant une autre maniere que leurs habitudes, elles auraient de meilleures resultats.
Il y a une grande difference entre les enfants anglophones et francais. J'ai moi meme grandi entre la France et l'Amerique et vit maintenant en Angleterre avec mon epoux anglais et notre fille.
Elle ne dit pas que les enfants francais sont absolument parfaits, juste qu'ils ont un meilleur comportement que les enfants anglophones. Ce sont des generalites. Bien sur certains enfants francais sont plus terribles que certains enfants anglophones. Elle parle d'une globalite, pas d'un cas par cas.
Ses sources ne viennent pas seulement "des quartiers huppes de la capitale". Encore une fois, un conseil: lire le livre avant de porter des jugements trop hatifs !
Son livre m'a beaucoup faite sourire car ce qu'elle relate est vrai et m'est tres familier de part mon education franco-americaine et l'education de ma fille vivant a Londres
xoxo
londrespourlesenfants
  • 3. londrespourlesenfants (site web) | 29/02/2012
Merci pour votre commentaire Ashlee, je pense peut-être que vous auriez dû lire mon article au second degré!
C'est vraiment dommage de vous voir vous fâcher ainsi contre moi car je n'ai pas lu le livre! Au moins, j'ai l'honnêteté de dire que je ne l'ai pas lu! J'ai encore le droit de m'exprimer librement sur mon site... Pour votre gouverne, je connais très bien la culture et l'éducation Américaine puisqu'une de mes meilleures amies est Américaine et vit aux USA! Ces enfants sont des modèles d'éducation... mais vous avez raison il ne faut pas faire de généralités!
Cordialement,
Mary

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau