Arrêter le temps ou le laisser filer en douceur...

Arrêter le temps…

Je les regarde passer, courir devant moi, du premier jour de leur existence à aujourd’hui, un souffle est passé, un soupir et là je les vois devant moi, dans les bras l’une de l’autre.

J’ai fait un saut dans le temps, et je regarde nostalgique, les clichés qui s’accrochent au mur de la chambre, impassible et immuable, comme si le temps s’était arrêté un instant.

Arrêter le temps

J’ai fait un saut dans le temps, et je regarde nostalgique, les clichés qui s’accrochent au mur de la chambre, impassible et immuable, comme si le temps s’était arrêté un instant.

Je me suis levée à  trois heures pour écrire ce matin, j’avais perdu le sommeil ressassant les années passées et méditant sur un futur presque incertain mais pourtant tellement excitant. J’image leur avenir, leurs envies qui se dessinent dans leurs esprits encore juvéniles et frais protégés des méchancetés et de la dure réalité de l’existence. 

Bientôt elles me dépasseront, et elles me prendront dans leurs bras… le cycle de la vie, d’une existence, d’un passé terminé, mais d’une histoire qu’on écrit ensemble chaque jour en famille. Le but de ma vie n’est autre que leur bonheur. La mini tornade rêve de devenir soigneuse d’animaux depuis sa dernière visite au London Zoo, tandis que ma grande étoile (entre deux vocalises) pense se lancer dans une école de graphisme ou de photographie. J’aime fermer les yeux et les imaginer dans leur vie de plus tard, juste les imaginer et puis ensuite stopper le temps aujourd’hui un tout petit peu car ça va vraiment trop vite.

Dans deux semaines, je me poserai à Londres rien qu’avec elle, toutes les trois, elles et moi. On profitera d’être ensemble, on se construira de nouveaux souvenirs, on mangera du Fish and chips et on fera des courses dans les longs couloirs du Métro Londonien.  On montera tout en haut des buildings pour toucher la Skyline londonienne et le soir on se posera dans le salon de l’hôtel autour d’un chocolat chaud pour elles et un verre de vin pour moi. On décidera ensemble quel était le moment le plus chouette de la journée et on plaisantera certainement sur l’anglais approximatif d’Elijah ! Dans quelques années, sans doute, on reparlera de ce voyage en famille et à leur tour elles emmèneront leurs enfants le temps d’un week-end ailleurs, loin d’ici, ou là-bas.

Construire ces souvenirs au fil des années, écrire son existence, leur existence et aller de l'avant, voilà ce que j'attends de le vie, même si j'aimerais juste que le tic tac de ma montre ralentisse un tout petit peu, pas beaucoup, juste quelques minutes, un petit instant, celui d'un souffle, celui d'une inspiration que je savoure ce moment présent...

Mary Leviandier sur

humeur lifestyle

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau