Week-end lecture #217 : Lettres du Père Noël

Nous voici à une semaine de Noël... les enfants attendent patiemment ou trépignent d'envie. J'ai découvert un peu par hasard un ouvrage de Tolkien méconnu (du moins pour ma part). En effet, de 1920 à 1943, les enfants de JRR Tolkien écrivaient des lettres au Père Noël. Chaque année, le Père Noël leur répondait, souvent avec des illustrations originales . Ce sont ces lettres et ces images qui complètent cet adorable recueil empli de charme et d'inventivité.

Week-end lecture #217 : Lettres du Père Noël

Si vous avez des enfants, ce livre peut rapidement devenir une tradition annuelle pour toute votre famille, comme c'était le cas pour Tolkien. Je pense que j'aurais aimé créer un recueil comme celui pour mes filles lorsqu'elles étaient plus petites, ça aurait laissé un doux souvenir des périodes de noël passées... je pense sérieusement le faire avec mes petits enfants (enfin dans un futur pas trop proche, laissons le temps au temps).

 

L'histoire :

Ce recueil nous transporte à la renconte d' une famille de personnages adorables au pôle Nord dans ces lettres. Le père Noël est, comme on s'y attend, assez généreux et affectueux envers les enfants auxquels il écrit, mais il est souvent exaspéré lorsqu'il y a des événements qui interfèrenet avec ses préparatifs  pour Noël et se plaint rapidement de son aide, l'ours polaire du Nord. L'ours est vraiment un bon ours, mais un peu idiot et maladroit; il arrive à faire ses propres commentaires dans les marges et les post-scriptums, se défendre contre des accusations injustes ou faire d'autres remarques, souvent drôles. 

Mon avis :

Il y a d'autres personnages et de nombreuses histoires intéressantes qui servent à donner au pôle Nord l'impression d'être un lieu réel et vécu,. Les lettres parlent de la réparation de toits cassés et d'accidents stupides de l'ours polaire ainsi que des batailles avec des gobelins maléfiques.

La plupart des lettres sont accompagnées des dessins et des peintures de Tolkien, c'est sans aucun doute un artiste hors pair, et ses dessins du pôle Nord sont un délice à voir.

Entre chaque lettre un an passe et nous nous rendons compte que les enfants de Tolkien grandissent aussi. Certains ne reçoivent plus de lettres. Baby Priscilla est maintenant une grande fille. Cela ne peut pas durer éternellement, et le Père Noël le sait; le père Tolkien aussi. La dernière lettre est pour 1943: la «guerre horrible» rend les rations serrées même au pôle Nord, et certains messagers du Père Noël ne sont pas revenus. Mais il nous dit de ne pas s'inquiéter. Il assure à Priscilla que même si elle sera bientôt trop vieille pour accrocher son bas à Noël, il continuera à servir d'autres enfants, et il sera heureux d'écrire à nouveau une fois qu'elle aura ses propres enfants.

En bref :

Et c'est pourquoi il s'agit d'un livre de Noël parfait. La culture de Noël en Occident est un mélange puissant de beauté paisible, de magie respectueuse et d'humour affectueux, mais a également une trace de mélancolie dans son air d'hiver. Nous vieillissons, et nos enfants grandissent.  La vieille magie est difficile à retrouver. Des souvenirs tristes s'accumulent autour des périodes de fêtes et ça chamboule parfois souvent nos coeurs. Mais il reste un moment pour se souvenir de l'espoir, de la beauté et de la famille. «Lettres du Père Noël» comprend tout cela, et ça fait vraiment du bien.

 

lecture pour enfants tolkien noël