Week-end lecture #215 : L'Ickabog

La dernière histoire de JK Rowling est apparue pour la première fois sous la forme d'une série quotidienne en ligne, gratuite pour les lecteurs du monde entier lors du premier confinement. Connu par des milliards de personnes pour sa série Harry Potter, JK Rowling je ne vous présente plus cette autrice exceptionnelle et extrêmement généreuse qui a partagé cette fabuleuse histoire avec ses lecteurs pendant plusieurs semaines.

Week-end lecture #215 : L'Ickabog

 

Elle a initialement conçu ce conte (car il s'agit bien d'un conte et sa narration ne nous y trompe pas)  il y a plus de dix ans et l'a lu à ses enfants comme histoire du soir. Alors que l'impact dévastateur de la pandémie mondiale se propageait à travers le monde, elle a estimé qu'elle pourrait peut-être offrir quelque chose pour divertir les enfants, les parents et les soignants. Elle a resorti le tapuscrit poussièreux du grenier et a discuté avec ses enfants de la possibilité de partager The Ickabog avec le monde. Maintenant adolescents, ses enfants lui ont donné une réponse positive et ainsi elle a redonné vie au manuscrit.

Pour être très clair, ce n'est pas du "Harry Potter".

C'est une invention entièrement nouvelle avec de nouveaux personnages et un mythe mystérieux sur un monstre redoutable appelé «The Ickabog». L'histoire se déroule à Cornucopia, le royaume le plus heureux du monde, où tout est parfait. Les adultes racontent de grandes histoires sur le mythique Ickabog pour inciter les enfants à se comporter correctement "si tu n'es pas sage l'Ickabob viendra te chercher pendant ton sommeil". Cependant, ce mythe commence à prendre vie et lorsque le roi commence à faire confiance aux mauvaises personnes, toutes sortes d'événements calamiteux se produisent.

Bientôt, le royaume est en péril et le peuple vit dans la peur. L'Ickabog est-il un mythe? Un mauvais jugement et la cupidité pourraient-ils mettre un royaume à genoux ? Tout est hors de contrôle. Deux enfants émergent en tant que leaders de cette histoire, mais la tâche n'est pas aisée, et ils auront besoin de l'aide d'alliés très surprenants. La confiance et la gentillesse peuvent-elles triompher de l'intérêt personnel et de la peur ?

Ce livre est écrit comme un conte de fées traditionnel cher à mon enfance, utilisant le style, les normes du genre mais avec quelques rebondissements modernes. Le narrateur «raconte» vraiment l'histoire, et elle se lit parfaitement à voix haute.

J'ai eu la chance de le recevoir il y a quelques semaines, mais avec le confinement en France, sa sortie a été repoussée, je n'ai pas eu envie de divulgacher cette lecture et j'ai préféré vous faire patienter un peu. J'adore l'illustration de couverture, mais j'ai apprécié aussi et surtout les pages en couleur avec des illustrations d'enfants des quatre coins de la France (en effet, lors du premier confinement JK Rowling avait lancé un concours de dessin pour les enfants du monde entier).

Je vous laisse maintenant découvrir par vous-même cette très belle lecture et courir chez votre libraire !

L'Ickabog sera un cadeau précieux pour Noël, un objet de collection pour les fans de JK Rowling, parfait pour les lectures à haute voix des enfants de 7 ans et plus et un «must have» pour les lecteurs de fantasy  âgés de 10 ans et plus.

Ickabog jk rowling