Voice & Vote : la Place des Femmes au Parlement (Exposition)

Voice and vote : La Place des Femmes au Parlement Exposition au Palais de Westminster

Cette année, nous avons pu profiter des événements toute l'année pour célébrer le centenaire de la Loi de représentaion du peuple de 1918, mais une exposition nous a plus intéressé car elle se déroule au Parlement. Voice & vote ou la Place des femmes au Parlement est une exposition gratuite à Westminster Hall (la partie la plus ancienne des Chambres du Parlement) et ce serait vraiment dommage de la rater !

L'exposition a trois espaces historiques immersifs, recréant des espaces perdus du Palais de Westminster, et un courant pour vous permettre de mieux faire l'expérience d'une place pour les femmes au Parlement.

Le ventilateur (1818-1834)

Il y a deux cents ans, les femmes, bien que bannies des galeries publiques, ont trouvé un grenier où elles pouvaient voir et entendre les débats.

Voice and vote : la Place des Femmes au Parlement Exposition au Palais de Westminster

L'espace octogonal du grenier a été construit au-dessus de la Chambre des communes pour offrir une ventilation, et les femmes ont constaté qu'elles pouvaient voir à travers les trous de ventilation.Cela a commencé de manière informelle et certaines ont utilisé l'espace pour se socialiser. Mais très vite cela est devenu plus organisé car beaucoup de femmes voulaient être plus informées et politiquement engagées. Certaines ont fait campagne sur des sujets qui les concernaient, comme l'abolition de la traite des esclaves.

La Cage (1834-1918)

Après l'incendie de 1834 qui a détruit les Chambres médiévales du Parlement, il a été reconstruit la structure gothique que nous connaissons aujourd'hui. La nouvelle Chambre des communes comprenait une galerie des dames qui permettait aux femmes de voir la Chambre de haut en haut du fauteuil du Président.

Voice and vote : la Place des Femmes au Parlement Exposition au Palais de Westminster

Bien que ce soit une amélioration, la galerie avait de lourdes grilles de métal sur les fenêtres, délibérément placés là pour empêcher les députés de voir les femmes.

Les grilles limitaient le point de vue des femmes, et la galerie des dames était chaude et étouffante. Elle fut très vite renommée "The Cage".

La hauteur, avec les grilles, rendait très difficile pour les femmes de voir et d'entendre ce qui se passait. Millicent Fawcett, qui devint la présidente de l'Union nationale des sociétés de suffrage des femmes, était mariée à Henry Fawcett, député, et elle fut secrétaire de son mari aveugle. Elle a écrit que la Ladies 'Gallery était «une grande place pour les maux de tête».

Le tombeau (1918-1963)

À partir de 1918, les femmes peuvent se présenter au Parlement pour la première fois. En fait, Constance Markievicz a été élue en 1918, mais elle n'a jamais siégé en tant que représentante du parti politique républicain irlandais de gauche.

"Aujourd'hui, nous pouvons espérer que notre route vers la liberté sera pacifique et sans effusion de sang; Je n'ai pas besoin de vous assurer que ce sera honorable. Je ne serai jamais prêté serment d'allégeance au pouvoir que je voulais renverser."

Nancy Astor a été la première députée à siéger en 1919. La plupart des députés masculins n'avaient pas de bureau au Parlement, car ils utilisaient souvent leurs clubs de gentlemen pour des réunions d'affaires. Comme ce n'était pas une option pour Astor, un bureau appelé la Chambre des députés a été fourni mais il était mal meublé et est devenu de plus en plus surpeuplé à mesure que plus de femmes étaient élues comme députés. Elles ont dû partager l'espace, qui est devenu connu comme "The Tomb" en dépit de leurs politiques différentes.

Voice & Vote : la Place des Femmes au Parlement (Exposition)

Une fois que les quelques bureaux fournis ont tous été pris, les femmes parlementaires ont dû s'asseoir sur le sol pour faire leur paperasse et tenir des réunions dans les couloirs. 

La Chambre (1964 à aujourd'hui)

La dernière partie de l'exposition se penche sur la situation actuelle. Il y a des écrans de télévision pour écouter les femmes discutant de questions importantes pour elles et un mur avec les noms des 491 femmes parlementaires à ce jour.

Vous pouvez ensuite vous asseoir dans «The Chamber» et écouter les enregistrements d'histoire orale des femmes parlementaires et des membres de la Chambre des Lords aujourd'hui.

Les femmes occupent maintenant les postes les plus élevés au Parlement, y compris Betty Boothroyd, la première et seule (jusqu'à présent) femme présidente et baronne Hayman, le premier Lord Speaker à la Chambre des lords. Et, bien sûr, l'actuelle première ministre, Theresa May.

Bref : une exposition intéressante et gratuite en plus (une partie traite également desVoice & Vote : la Place des Femmes au Parlement (Exposition) suffragettes mais je ne vous raconte pas tout ici pour vous laisser la surprise ! N'oubliez pas de passer par la boutique en partant...

C'est où ? Westminster Hall, Chambres du Parlement, Londres SW1A 0AA

Quand ? du lundi au samedi du 27 juin au 6 octobre 2018 (fermé le 27 août)

C'est gratuit mais la réservation est obligatoire ! Les billets d'exposition, qui donnent accès au Westminster Hall uniquement, peuvent être réservés en ligne, en appelant le +44 (0) 20 7219 4114 ou en personne à la billetterie située devant Portcullis House.

Mary Leviandier sur

Londres exposition westminster

Commentaires

  • coco G
    • 1. coco G Le 14/07/2018
    Génial ! merci pour ces infos, je vais pouvoir y emmener mes filles !!!