French à Londres #5 : Gaspard Legendre

Cette semaine, nous avons fait la connaissance d'un jeune comédien très sympathique qui a bien voulu répondre à nos questions! 

Mg 6885

Qui es-tu

Gaspard, 24 ans, comédien. Bienvenue dans mon univers !

Que fais-tu actuellement à Londres ?

Je suis à Londres une dizaine de jours en ce moment pour présenter ma mise en scène de Fairy Tale Heart de Philip Ridley au Cockpit Theatre, lors du VOILÀ! Festival dirigé par Sharlit Deyzac. C’est un festival francophone, francophile, qui rassemble des compagnies londoniennes (essentiellement) qui présentent des pièces bilingues, françaises ou anglaises et qui crée du liant entre la France et l’Angleterre, la langue française et la langue anglaise. C’est aussi dix jours de fête pour la culture francophone à Londres, l’occasion d’y (re)voir des amis et leurs nouvelles créations, des nouveaux… et partager, partager, partager ! J’ai découvert ce festival l’an dernier lors de sa première édition par un ami, Louis Bernard, qui m’a mis en contact avec Sharlit Deyzac puis en y jouant Le Bourgeois Gentilhomme, en ouverture du VOILÀ! dans une mise en scène géniale de Peter Joucla (Tour de Force). http://tickets.thecockpit.org.uk/Sales/Shows/Voila 

Quel travail exerces-tu ?

Je suis essentiellement comédien « pluridisciplinaire » (chant, danse), c’est mon activité principale. Alternativement et selon les cas, les envies, je suis aussi metteur en scène / producteur au sein de la Compagnie Bewitched. Fairy Tale Heart est ma deuxième mise en scène après Les Von Trümp en 2012, une pièce de Giulia Ippolito avec treize comédiens sur le plateau, de la danse, du chant, du tissu aérien… et deux enfants ! J’exerce le métier de comédien professionnellement depuis 2009. Je me suis formé tout en ayant des projets en parallèle : en conservatoire à Paris d’abord, puis par des stages en Angleterre (LAMDA, Actors Centre) et aux Etats-Unis (un mois à Broadway). 

 

Peux-tu nous parler de la compagnie BeWitched ?

C’est une compagnie fondée en 2010 par deux amis, Raphaël Mondon et Yann Coeslier qui m’ont proposé de les rejoindre en 2011. Cette compagnie de la région parisienne est une véritable compagnie émergente : un catalogue de plus en plus large (une quinzaine de pièces en 4 ans, quand même !) et une confiance accordée par des partenaires de plus en plus nombreux (artistiques, financiers, institutions…). Elle se définit véritablement comme un collectif : elle regroupe des artistes venant du théâtre, du cinéma, de la danse, du graphisme, de l’improvisation, du burlesque… Les artistes y proposent des formations, des ateliers à l’année, ponctuels ou en lien avec nos créations et pour des publics très différents (en situation de handicap, professionnels, amateurs…). La compagnie développe un théâtre ouvert et accessible à tous avec des pièces aux esthétiques très variées. Au sein de cette compagnie, au-delà du métier de comédien pour différents metteurs en scène, j’y exerce ce que nous définissons comme le rôle de « porteur de projet » : je propose au directeur artistique Raphaël Mondon des nouvelles pièces et les produit en parallèle avec l’aide précieuse de la compagnie. www.lacompagniebewitched.fr 

 

La vie à Londres te plait ? Resterais-tu pour y vivre ?

Je viens régulièrement à Londres depuis mes 18 ans. Au début, pour voir des spectacles avec des amis (1,2,3,4 shows en trois jours !) puis pour des stages, voir des amis anglais… Une petite vie commence à s’y construire. Depuis que je suis en rentré en agence l’an dernier à Londres (David Daly Associates), je suis amené à y venir de plus en plus régulièrement pour des projets professionnels. 

Que préfères-tu ici à Londres ?

Vaste question ! Je suis très curieux des esthétiques artistiques, notamment de l’écriture théâtrale contemporaine britannique. Je rate rarement des spectacles que j’ai vraiment envie de voir à Londres. Evidemment mes amis et ce que je peux partager avec eux… Je trouve formidable ce mélange de cultures : j’y peux y rencontrer des personnes de diverses nationalités, avec des parcours très différents et je ne suis pas certain que cela se produirait pour moi à Paris !

Que détestes-tu le plus à Londres ?

Je déteste peu de choses dans la vie en général… Notre métier est aussi d’apprendre à rencontrer, à écouter….

Ton quartier favori ? Pourquoi ?

J’aime beaucoup me balader dans les parcs, ou le long de la Tamise, notamment la partie du quai qui va du National Theatre au Globe, c’est toujours un bonheur d’y passer un moment, le temps de respirer, boire un pot, faire la librairie (j’apprends à me contrôler !)…

Une bonne adresse à nous conseiller ?

Le Cockpit Theatre en ce moment… ! Drink, Shop and Do à Kings Cross, définitivement Samuel French à Warren Street, l’Apollo Theatre sur Shaftesbury Avenue ?

Gaspard legendre just like kids july 2014 4

Quels sont tes projets dans les mois à venir ?

Nous continuons de tourner Fairy Tale Heart les prochains mois. Le comédien Michaël Assié me remplacera de décembre à mars, alors que je pars en tournée européenne avec Le Petit Prince, mis en scène par Phil Smith (TNT Theatre). J’y jouerai le rôle du pilote / Saint-Exupéry. A mon retour nous reprendrons aussi Dom Juan et Le Mariage Forcé, deux très jolies mises en scène de la Compagnie Bewitched (Pierre Yvon & Lucie Raimbault). J’attends avec impatience la fin de la post-production de Just Like Kids où je tiens le rôle principal (mon Dieu ça fait pédant de dire ça !) écrit par Marie-Stéphane Cattaneo et réalisé cet été par le norvégien Torfinn Iversen (co-production franco-norvégienne) qui devrait être présenté en festivals début 2015. Je rencontre aussi un auteur anglais jamais joué en France cette semaine pour un projet la saison prochaine… mais chhhut ! Pas le temps de m’ennuyer et c’est bien cool !

www.gaspardlegendre.com 

On souhaite bonne route à Gaspard et si vous passez par Londres, ne râter pas Fairy Tale Hearth!

Mary Leviandier sur Google+

enfants Londres acteurs spectacles

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau