« Debout! c’est l’heure d’aller visiter l’Abbaye de Westminster »

Il y deux ans lorsque j’étais à Londres pour Noël,  je voulais visiter l’Abbaye de Westminster.
La file d’attente, et le prix d’entrée nous ont découragés.
J’ai rapidement regretté. Quelque chose me disait que j’avais loupé une belle visite.
Cette année London Pass in the pocket, nous y sommes allés.
 
piccollage-9.jpeg
C’est grandiose !!!
Ça vaut vraiment le prix et le coup d’attendre.
Malgré l’imposante structure, de l’extérieur, on ne réalise pas l’immensité de ce lieu.
C’est à se demander si il n’y a pas un peu de magie dans cette Abbaye.
On n’en voit pas la fin et c’est tant mieux.
 
Quand je réveille mes enfants en leur disant :
« Debout c’est l’heure d’aller visiter l’Abbaye de Westminster »
J’ai droit comme à chaque fois, à une tronche de 2 mètres de long.
L’avantage quand ils boudent est que j’ai un moment de calme bien appréciable pendant au moins le temps dupti dèj.
 
La file d’attente de l’Abbaye est très longue. J’ai eu droit aux regards courroucés et plein de haine de la part des « frères-caca ».
Mais je m’en suis finalement bien sortie, il ne pleuvait pas. Ben nan il ne pleut pas toujours à Londres bande de mauvaises langues, et surtout, ça avance assez vite.
Une fois à l’intérieur même les kids sont émerveillés.
C’est magnifique. Le coup de foudre.
 
Première chose, il est interdit de prendre des photos. C’est régulièrement rappelé durant la visite.
On le précise aussi dans les guides touristiques et sur le net.
Des fois que des « Mary » ou des « Sabrina » débarquent en jouant du zoom.
Nan mais oh ! Visiter un lieu aussi fabuleux sans prendre de photos c’est surréaliste.
Je n’ai pas d’autres choix que de braver les interdits.
M’en fiche, j’ai l’habitude. N’est ce pas Dame Mary ?
 
Bien cachée entre Ugo qui me dépasse d’une tête maintenant et mon pti mari j’ai réussi à faire quelques clichés.
Même Jules s’est mis en danger pour la bonne cause.
« Maman, donne moi l’appareil on ne me voit pas moi ».
C’est que l’on avait intérêt de faire du bon boulot pour le blog.
 
L’accueil à Westminster est des plus chaleureux.
On est reçu avec une extrême gentillesse.
Ces femmes et ces hommes sont heureux de nous accueillir et d’accueillir nos enfants. De nous aider ou nous guider durant notre visite, de partager leur Abbaye.
J’avais presque honte de faire mes photos en douce.
 
Le nombre de personnes inhumées dans cette Abbaye est infini, en fait plus de 3000 dont une vingtaine de monarques britanniques.
C’est ici que se trouve la tombe du soldat inconnu, qui est très belle, comme une petite parcelle de coquelicots.
piccollage-11.jpeg 
On peut lire sur les plaques d’illustres noms, plus célèbres les uns que les autres.
Le nombre de tombes est tel qu’il est impossible de ne pas marcher dessus.
Il y en a partout, devant, derrière, en haut, en bas, à droite à gauche, au dessus…
 
On y trouve Marie Stuart, Elisabeth 1ère, les petits princes de la Tour de Londres, ceux la même qui auraient été assassinés par leur oncle Richard III, le coin des Poètes avec…ben des poètes.
Ce « Poets’ Corner » est un hommage aux plus grands écrivains du royaume.
Charles Dickens, William Shakespeare, Alexander Pope…
Les hommes de sciences ont eux aussi leur place à l’Abbaye.
Isaac Newton, Charles Darwin, James Watt…
Ça en fait du beau monde.
 
En mode plus gai, l’Abbaye de Westminster c’est aussi et surtout La King Edward’s Chair ou Coronation Chair.
Le lieu de couronnement des monarques depuis Guillaume le conquérant.
Chaque couronnement a lieu en présence de la Pierre de Scone.
Pour la petite histoire, la pierre de Scone appartient en réalité à l’Ecosse.
Appartient ? Appartenait ? Appartient encore ? A qui ? Encore un peu aux anglais ? Pour toujours et à tout jamais aux écossais ?
Tout dépend à qui tu poses la question .À un écossais ou à un anglais.
Les anglais en la personne de leur souverain le roi Edouard 1er se sont emparés de la Pierre de Scone appelée aussi Pierre du destin.
Elle  était utilisée comme pierre de couronnement par les rois Ecossais.
Dans les années 50 des jeunes étudiants scottish l’ont  « récupérée » et ramenée au Pays.
Depuis elle reste en Ecosse à condition qu’elle soit symboliquement rendue à Londres à chaque couronnement.
L’histoire de cette pierre est fabuleuse, c’est promis j’en parlerai plus longuement. Elle mérite un article à elle seule.
piccollage-10.jpeg 
Revenons à notre Abbaye qui est aussi le lieu des célébrations des mariages princiers.
Tout en respectant les us et coutumes des britanniques, je dois avouer que Elisabeth&co, je ne suis pas trop fan. Ou plutôt ce coté people qui empiète sur l’Histoire me gène.
Et bien figurez vous ma ptie Ginette, que l’on s’est laissé à penser aux mariages qui ont été célébrés ici avec beaucoup de plaisir.
Celui d’Elisabeth justement.
8 300 invités, 1 million de personnes venus acclamer le jeune couple, 2500 cadeaux.
Le mariage de oufs !
 
Il ne faut pas oublier une chose très importante. Cet endroit dont nous sommes des millions à visiter comme un musée, est avant tout un lieu de prière. Et pour quelqu’un comme moi qui est on ne peut plus hâtée (décidément vous allez tout savoir) je me dis quelle émotion ça doit être pour celui qui a la foi de venir se recueillir dans ce lieu comme celui-ci, chargé d’Histoire dont l’architecture est juste colossale.
Attention par endroit il y a foule comme dans la chapelle Henri VII (Henry VII’s Lady Chapel) qui est magnifique évidemment.
Il vaut mieux donc garder sa progéniture prés de soi.
Si votre môme se perd comme Jules, et bien comme Jules il dégainera son portable pour vous appeler.
Petit moment de solitude et de panique quand le téléphone sonne dans un endroit hyper silencieux.
D’abord on ne le trouve pas, ensuite on arrive pas à l’éteindre…Euh la honte un peu quoi.
Un carnet de bord pour les enfants en français est offert à l’entrée, le « Child Trail ». Ok c’est plutôt une double feuille qu’un carnet mais c’est très intéressant pour les kids qui répondent  à un questionnaire durant le parcours. Pour avoir les bonnes réponses, il faut bien écouter son audio guide.
Là, c’est au enfants que je m’adresse :
-« Quand tu auras fini de remplir ton jeu de piste, n’oublie pas de rendre le crayon que l’on t’a prêté, et on t’offrira une pièce en chocolat de l’abbaye de Westminster. »
 
Un conseil, bien se renseigner le jour de votre visite pour les horaires d’ouvertures  qui sont susceptibles de changer. C’est ouvert en général du lundi au vendredi de 9h30 à 16h30. 19h pour le mercredi.
Le samedi de 9h30 à 14h30. .
L’abbaye est fermée aux touristes le dimanche et les jours de fêtes.
Elle nous accueille néanmoins pour la messe de 15h le week-end et 17h en semaine.
Prix d’entrée 18£.
 
À l’Abbaye de Westminster moi, je lui tire ma plus belle révérence.
 
Anecdotes piochées ici et là.
 
* Tiens ça t’apprendra.
Déshabiller Pierre pour Habiller Paul.
Le nom exact de l’abbaye de Westminster est « église collégiale de Saint-Pierre ». Durant la Réforme, les paroisses continuèrent de réclamer les subsides du roi, Saint-Pierre un peu plus que les autres au goût du roi…En guise de punition, il transféra les subsides de Saint-Pierre à la cathédrale Saint-Paul.
D’où l’expression !
Info «Guide du Routard ».
 
*Gore !!!
Cromwell qui avait sa place à l’abbaye a été déterré, pendu, éviscéré et écartelé.
Parce qu’il avait ordonnée l’exécution de Charles Ier et Charles II ne s’en est pas remis.
Une plaque rappelle l’endroit où il se trouvait dans l’abbaye devant la chapelle de la Royal Air Force.
Info « Londres pour en savoir plus que les grands. »
 
*Les chocottes !
Certains affirment que l’abbaye est envahie de fantômes la nuit venue.
Ainsi John Bradshaw qui a signé l’ordre d’exécution de Charles Ier, aurait été aperçu en train d’errer ici, de même qu’un moine assassiné.
Info « Londres pour en savoir plus que les grands. »
 
* Sales gosses !
Approche toi de la Coronation Chair celle la même où les monarques britanniques ont posé leur auguste postérieur. Regarde les graffitis gravés par des écoliers.
Info  « Londres » de Babette Koenig et Marie Dura.
 
Quand  il fait beau, un petit pique-nique au Victoria Tower Gardens à l’ombre de Big Ben, avec vue sur la Thames c’est  bien agréable.
De quoi faire des photos en toute légalité cette fois.
La journée n’étant pas terminée nous avons poursuivi dans un tout autre genre.
Dans notre prochain article, on vous déclare la guerre !
 
Mary Leviandier sur Google+

Londres activités londres enfants Abbaye de Westminster london for kids enfants LONDON site shopping londres l'Angleterre

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau