Est-ce ainsi que les hommes vivent?

Est-ce ainsi que les hommes vivent?

J'ai choisi ce titre en référence au poème d' Aragon, je vous invite à le lire, à l'écouter et à vous rappeler.

Gettyimages 477527762 0

©Gettyimages

 

J'en ai assez.

J’en ai assez des humains.

Assez, des êtres humains qui vivent dans leurs petites maisons confortables, avec leur petite vie parfaite d’occidentaux, avec leurs 2,3 ou 4 enfants, leur chien, leur hypocrisie.

J’en ai assez de ces êtres humains dont la principale préoccupation est de savoir ce qu’ils mangeront demain à la cantine de l’entreprise, quand ils seront en congés et si l’école privée de leurs enfants est assez onéreuse. J'en ai assez de ces humains qui jugent. j'en ai assez de ces humains qui regardent du coin de l'oeil le voisin pour savoir si il a une plus grosse voiture que lui.

Bref, j'en ai assez de ces humains qui n'ont jamais vécu dans une zone de guerre, n’ont jamais assisté à un assassinat, encore moins à des tueries de masse, sans parler de l’assassinat de leurs parents, amis, voisins.

Ces humains qui n’ont jamais eu à quitter leurs maisons, leurs familles, leurs carrières, leurs communautés et leurs biens afin de fuir pour sauver leur peau.

Ces humains qui n’ont jamais eu à faire croire à leurs enfants qu'ils allaient vivre une aventure passionnante, alors qu’en réalité c’est une aventure périlleuse où seuls les plus chanceux survivent et où la seule alternative garantie est la mort.

Ces humains qui n’ont jamais eu à faire face au choix d'enfant à sauver de la noyade - leur canot pneumatique a chaviré parce qu'ils ont décidé qu'il était plus sûr de mettre leur vie entre les mains d’un passeur que de rester à la maison où la mort était certaine. 

Ce sont ces humains qui semblent penser qu'ils sont qualifiés pour juger, qualifiés pour faire des commentaires. Ce sont ces humains qui déclarent que les migrants viennent ici pour une vie confortable sur le dos de l’état, qui les traitent comme un fléau sur la société, des criminels, des voyous, un essaim de bêtes.

J’en ai assez de ces humains! Ont-ils déjà marché des kilomètres pour traverser des pays vers une destination inconnue?

Connaissent-ils le désespoir absolu ?

Je ne me soucie pas de savoir si vous pensez qu'ils doivent rester dans leur pays d’origine.

Je ne me soucie pas de savoir s'ils utilisent des moyens illégaux ou des moyens violents.

Le fait est "qu' ils sont humains".

Je l’ai lu des commentaires atroces, de la haine déversée gratuitement, j’ai vu des gens se radicaliser, j’ai vu des « bêtes » sur les réseaux sociaux, des commentaires de primates, des écritures stériles: «J'espère qu'ils vont tous se noyer», «pourquoi ne pas simplement les envoyer tous dans le tunnel, et envoyer les trains pour les écraser.» 

C’est quoi votre problème? 

Quand je lis ces merdes, je pense sincèrement que ces réfugiés sont bien plus humains que vous, où sont vos valeurs? Où sont nos valeurs humaines?

Dois-je vous supplier de réfléchir avant de parler? 

Ces personnes ont une histoire, ce sont des individus à part entière… Ils sont mère, père, frère, neveu, fils, fille. Ils avaient une vie. Ils avaient des carrières, des familles, et des maisons. Ils étaient heureux jusqu'à ce que leurs vies soient  bouleversées par la guerre, les conflits, le génocide, le terrorisme.

Arrêtons de juger.

Je vis près de la porte de l'Europe. Je vois les effets que l'immigration clandestine a sur nos communautés, sur notre réseau autoroutier.

J' ai vu des vidéos d'immigrants escaladant des camions, j’ai vu des migrants au bord de la route, j’ai soigné des migrants, j’ai parlé avec des migrants.

Suis-je en colère?

Non.

Non, j’ai le coeur brisé.

Mon cœur me fait mal pour ces personnes. J'ai mal au coeur pour leur douleur, leurs familles brisées et dispersées.

Mon cœur me fait mal pour ceux qui ont péri le long du chemin. L'Europe a beaucoup à apprendre, notre gouvernement a beaucoup à apprendre. Personne n'a une solution instantanée, et on ne peut pas tout résoude d'un simple claquement de doigts. 

Mais la compassion est douce, elle est positive, elle ne transmet pas la haine…

Réfléchissez, aidez, arrêtez d'être en colère, et ne me dites pas que je dois arrêter de prendre la misère du monde sur mon dos, je l'ai tout simplement devant les yeux cette misère... 

****

Vous pouvez aider en faisant un don:

Calais Migrant Solidarity

​Les associations locales récupèrent également :

vestes chaudes, chaussures, sacs de couchage, couvertures, oreilles, brosses à dents, savons, dentifrices...

Vous pouvez également signer la pétitions pour faire bouger les choses:

Change.org

Enjoy

Mary Leviandier sur

voyages voyage lifestyle

Commentaires

  • Sabrina
    C'est tout à fait ça, le coeur brisé.
  • Marine
    • 2. Marine Le 05/09/2015
    Il ne faut pas parler de ce qu'on ne connait pas
    Vous savez ce qu'ils font à cette ville, vous savez ce qu'ils font en Italie ?
    Ils agressent les habitants, empêchent les routiers de faire leur travail, renseignez-vous avant de déblatérer des betises
  • londrespourlesenfants
    Chère Marine,
    Merci pour votre commentaire, comme vous voyez la liberté d'expression est la bienvenue sur mon blog. Je publie ainsi tous les comms!
    Merci pour ce commentaire d'ailleurs qui illustre très bien ce que je décris sur cet article. J'aurais aimé vous envoyer un petit mail, mais c'est difficile lorsqu'on n'assume pas à 100% ses propos et que l'on commente en anonyme.
    Bon week-end à vous
  • Lux maryse
    • 4. Lux maryse Le 05/09/2015
    Aujourd'hui à Calais les migrants et les associations ont génés les entrées et sorties des mariages qui se déroulaient à la mairie , les jeunes mariés qui pensaient que c'était un des plus beaux jours de leur vie .....
    Les enfants scolarisés au collège de la République doivent sortir et rentrer par une porte dérobée dans une rue voisine , car toute la journée il y a des dizaines de migrants avec leurs vélos qui gênent les entrées et les sorties .
    Oui il y a de la misère , mais il ne faut pas tout mélanger , et c'est facile de prendre fait et cause lorsque les nuisances ne sont pas à notre porte .
  • Anna
    • 5. Anna Le 05/09/2015
    Bravo pour ton courage d'écrire, bravo pour ces mots, bravo de laisser aussi les autres s'exprimer ici!
    Bravo pour ce bel article! Grâce à toi, je crois qu'il reste encore un peu d'humanité...
    Merci d'avoir eu le courage de l'écrire!
  • Sabrina
    Oh mon dieu ! Le plus beau jour de la vie de ces adorables et bien pensant mariés a été gâché !
    J'ai envie de hurler !!!! Vous n'avez pas honte Nux Maryse !!!!!!!!!!!!!!

    J'espère que la vue de ce petit gosse mort sur la plage ne vous a pas gâché votre repas.

    Vos propos m'écoeurent ! J'ai envie de pleurer !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau