On a escaladé l'O2 !

Londres propose plein de lieux intéressants mais cette fois-ci nous étions à la recherche de quelque chose de différents, alors pourquoi ne pas escalader le mythique salle de l'O2 ?

Situé sur la ligne du méridien de Greenwich, The O2 est un hommage au temps. Il fait 52 mètres de haut qui représentent les semaines de l'année et 365 mètres de large pour représenter les jours de l'année. Les supports jaunes qui donnent au dôme sa couronne emblématique, qui en compte 12, représentent les mois de l’année. 

On a escaladé l'O2 !

J'avoue que j'étais un peu stressée par l'idée de prendre de la hauteur, juste attachée par un harnais néanmoins plein d'autres l'ont fait avant moi, alors let's go !

On a escaladé l'O2 !

Au "camp de base", nous avons eu un briefing approfondi sur la sécurité. Notre guide d'escalade nous a expliqué comment utiliser le harnais.  Nous sommes ensuite passés aux vestiaires prendre une veste (les combinaisons sont réservées aux jours de pluie ou lorsqu'il fait froid) et nos chaussures (pour les petits pieds, ils ont des petites pointures aussi). On laisse nos sacs dans des bacs qui sont rangés et mis sous clefs pendant l'ascension. Les gros appareils photos sont interdits (ou plutôt déconseillés), en revanche une poche est prévue pour ranger votre téléphone portable et votre petit appareil photo numérique.

On a escaladé l'O2 !

 

On a escaladé l'O2 !

Ensuite, c’est la montée. Nous montons un escalier, puis un photographe nous propose de nous prendre en photos. À partir de maintenant, nous ne pouvons plus utiliser nos téléphones portables ou nos appareils photo avant d’arriver à la plate-forme, ils doivent donc rester en sécurité dans nos poches.

Notre instructeur d'escalade nous montre comment utiliser le matériel - nous sommes attachés à un fil et devons tenir notre pince de sécurité en le tirant avec nous pendant que nous montons.  La montée au-dessus de l'O2 se fait par une allée douce, légèrement rebondissante (mais il est normalement interdit d'y faire du trampoline, hein !) , qui s'étend sur la surface qui recouvre l'arène. Accrochés au rail de sécurité, nous avons commencé la montée raide vers le haut. Nous nous sommes mis en bout de file (nous étions une quinzaine) afin de ne pas bloquer les personnes plus à l'aise car Elijah était la cadette de ce groupe bien sympathique dont les âges oscillaient de 9 à 65 ans ! 

Je me suis retournée au bout de quelques mètres pour regarder la hauteur qu'on avait pris, et j'ai fait "Waouh !!!" J'ai pris conscience de la raideur de la montée (m'interrogeant déjà sur la manière dont nous allions la descendre) ! J'ai tout oublié lors de cette montée tellement c'était incroyable ! Notre guide est resté avec nous car Elijah avait du mal à manipuler son harnais, il l'a aidée avec  beaucoup de bienveillance (et a même refait ses lacets #jesuisunemereencarton il nous a raconté des anecdotes et nous a expliqué que c'était une journée calme mais que le lendemain il y aurait plein de monde car Britney Spears était là pour deux soirs en concert !

On a escaladé l'O2 !

En atteignant la plate-forme de visualisation centrale, nous étions ravis!

Nous l'avons fait : le sommet de l'O2 !

On a escaladé l'O2 !

On a escaladé l'O2 !

Nous avons bien entendu sorti nos téléphones pour immortaliser ce moment ! C'était top et magique ! Nous avons admiré cette vue incroyable à 360 degrés de Londres, une vue sur 25 kilomètres à la ronde environ.

On a escaladé l'O2 !

Nous avons pu voir la Tamise serpentant autour de l'O2. Canary Wharf sur le fleuve, avec le stade olympique derrière lui. À droite de celui-ci, les Royal Victoria Docks et l'aéroport de la ville. Arrivés à gauche de la rivière, on pouvait voir l’Observatoire de Greenwich et la maison de Greenwich, avec les mâts du Cutty Sark derrière.

On a escaladé l'O2 !

Quelle vue! Je me suis sentie un peu comme James Bond mais en moins téméraire tout de même ! We Did It !

Nous sommes restés sur la plate-forme pendant une quinzaine de minutes ce qui est largement suffisant !

On a escaladé l'O2 !

En Bref : 

J'ai ressenti un formidable sentiment d'accomplissement lorsque j'ai atteint la plate-forme d'observation et j'ai pu profiter de cette vue imprenable ! Up to The O2 est une activité à laquelle je n'aurais jamais pensé, mais à ma grande surprise, je l'ai vraiment aimée et toute la famille d'ailleurs a apprécié ce moment !  

Si vous visitez Londres et que vous cherchez quelque chose de différent à faire, c’est définitivement le cas. Vous pouvez escalader l'O2 à tout moment de la journée et même au coucher du soleil ou au crépuscule ! 

Billets coupe-files par ICI  

Site internet : Up at The O2

On a escaladé l'O2 !

Mary Leviandier sur

greenwich O2 climb O2

Commentaires

  • oth67
    Vous n'avez pas sauté ?
  • londrespourlesenfants
    non, mais on s'est amusés à faire du trampoline sur la structure même si c'est interdit ;-)