La sphère des blogs dans laquelle j'évolue

"Vous êtes la seule personne que je connaisse qui blogue", je l'ai entendu très souvent, j'ai souvent eu même l'impression d'être une extraterrestre. Souvent les personnes un peu connectées lisent quelques blogs auxquels elles sont fidèles, et d'autres par hasard au fil d'une recherche google ou sur les conseils d'un ami. Les lecteurs, et c'est un fait avéré depuis environ deux ans, ne laissent plus de commentaires ou rarement, mais est-ce vraiment un problème ?

La sphère des blogs dans laquelle j'évolue

Souvent lorsque je parle de blogs dans ma vie de tous les jours ( enfin ma vraie vie) on me regarde souvent avec de gros yeux... le genre de gros yeux qui pourraient sortir en Gif... 

J'avoue que moi même je lis mes copinautes mais que je suis souvent prise d'une flemmingite aiguë lorsqu'il s'agit de laisser un comm sous un post (il faut se connecter, entrer une adresse mail, etc). Aussi, je ne suis pas fâchée que mes lecteurs ne s'expriment pas tant que ça (même si de ce côté là certains articles sont noyés sous les comm'). Au final les statistiques parlent : les lecteurs sont là et j'aime parfois fouiller mon analytic pour savoir qui me lit aussi ! 

Hormis la communauté de blogs dans laquelle j'évolue, je ne connais pas beaucoup de blogueurs près de chez moi. Personne à l'école. Personne avec qui je suis tombée par hasard chez le coiffeur. Personne que mon mari connaisse.

Je suppose qu'en tant que blogueur, vous vous attendez simplement à ce que tout le monde connaisse les blogueurs. Tout le monde ne blogue-t-il pas ? Nan ? sérieusement ?  La communauté est très animée pourtant, parfois même trop à mon goût.

Nous infiltrons tous les aspects de nos vies en pensant "blog". Nous rêvons des futurs titres d'articles de blog. Nous évaluons chaque scène que nous vivons en termes d'écriture ou de valeur ajoutée sur Instagram. Nous discutons avec d'autres blogueurs à toute heure du jour et de la nuit. Nous rencontrons des blogueurs. Nous discutons des blogs. Nous mangeons du blog ! Nous l'absorbons dans son intégralité.

Assis devant nos ordinateurs portables, tapotant, embellissant nos sites et l'apparence de nos existences, nous déversons des sentiments, des émotions dans nos mots.

Nous sommes devenus tellement consommés dans le monde des blogs. Tout le monde blogue sûrement! Avons-nous perdu de vue la réalité ?

Mais bloguer ne s'improvise pas, enfin si ça s'improvise, mais la durabilité ne s'improvise pas... Tout le monde demain peut dire j'ouvre un blog, dire "je suis blogueuse" c'est très simple : on choisit un site internet (en général gratuit, il faudrait être fou pour payer ça !), on commence à écrire ! Et puis, le bonus, on contacte les marques à la pêche aux cadeaux ! Le job de rêve quoi ...
On croit bloguer, mais en fait on ne suit pas le rythme, on écrit quand on a le temps, on commence des rendez-vous hebdomadaires et puis finalement on trouve ça trop contraignant, et SURTOUT on ne fidélise pas ses lecteurs. On essaie de communiquer, de forcer les gens à nous lire... mais ça ne fonctionne pas comme ça. Tout le monde peut cliquer, mais il ne reviendra peut-être pas parce que le contenu au final ne lui plaira pas. Nombreux sont ceux qui likent l'article partagé sur Facebook mais combien clique et le lise vraiment ? Mais ça c'est sûrement un autre débat.

Un professeur de culture numérique à l’Université de Bergen, a fait une recherche sur la question, afin de savoir combien de personnes bloguent... eh ben, vous savez quoi ? 

Choc, horreur, blogueurs : Nous sommes dans la minorité. Le croiriez-vous ?

Selon Hosting Facts 2,7 millions de blogs sont publiés chaque jour. WordPress est responsable de 76,5 millions de blogs. Les chiffres sont élevés. Mais comparés à la population mondiale ce n'est pas tellement que ça. 

De quoi me rassurer sur une potentielle concurrence (HUMOUR)...

C'est bien aussi d'éteindre le portable et de sortir dans le monde qui nous entoure... de ne pas essayer de faire une story insta à tout prix en allant au supermarché, ou de chercher la petite idée d'article pour le blog en allant à la librairie avec les filles. Juste vivre le moment, sans l'immortaliser et découvrir une autre perspective de la vie. Je blogue depuis  un temps relativement long, je comprends à quel point cela consomme de l’énergie. Comment la réalité de la vie se déforme. C’est si facile à faire. Mais il existe un monde où tout peut être vécu sans média... Je ne parle pas de désintoxication de blogs ou de rupture des médias sociaux. Je parle juste d’un équilibre quotidien. Faire du blogging une partie de la journée...  Pas nos journées entières.

Ne vous méprenez pas, j’adore les blogs et les personnes que j’ai « rencontrées » grâce à la blogosphère. Mais ce n'est pas la vraie vie... j'essaie de prendre plus de temps pour ma petite famille, de trouver le juste équilibre, même si l'écriture est virale chez moi depuis des décennies.

Mary Leviandier sur

blog lifestyle

Commentaires

  • Maman Voyage
    Pas de blogueurs dans la famille ou amis proches et quand on en parle, je vois que pour eux, bloguer veut dire "étaler sa vie" et c'est dommage qu'ils réduisent la blogosphère à cela ! Mais bon...Chacun fait, fait, fait, c'qui lui plaîiiit ! :-)... Petite précision : laisser un commentaire n'est pas un effort quand ce n'est pas la première fois car l'ordinateur enregistre le nom, mail et site :-)
  • londrespourlesenfants
    Coucou !
    Ben justement, je vide régulièrement le cache de mon ordinateur et du coup identifiants disparaissent :-(