et si j'avais changé...

Il y a toujours beaucoup de choses qui me tiennent à coeur, mon rapport aux autres en fait partie. J'aime pas quand on dit du mal de moi, et encore moins lorsque ce sont des propos mensongers. Je suis du genre diplomate, je n'aime pas les conflits et préfère le dialogue.

Pourtant, j'en ai marre de faire "la carpette" pour éviter les engueulades, et  je n'aime pas être la victime de la mauvaise humeur de quelqu'un, néanmoins je n'aime pas me battre (même virtuelllement), le combat c'est pas mon truc!

134h

Loin des non résolutions de 2016, j'ai changé. J'ai pris conscience ces derniers temps de beaucoup de choses et notamment que certaines personnes se servaient de moi, que d'autres ne me respectaient pas, mais aussi qu'on m'aimait.

ça ne veut pas dire qu'à présent je serai méchante... mais je ne me laisserai plus marcher sur les pieds comme avant.

Parce que dans cette prise de conscience, il y a des choses négatives mais aussi des belles choses! Je pense avoir grandi (pas vieilli, hein!)... mais je suis plus mâture, moins emportée (mais faut pas me chercher)...

- A présent je ne me laisse plus bouffer par les gens, tu mords? Et bien moi je mords encore plus fort (pas pour de vrai!)

- On ne se servira plus de moi pour les tâches qu'on a pas envie de faire: "Au hasard??? Mary? Tu t'en charges?".

- Si quelqu'un me fait poireauter à chacun de mes rendez-vous avec lui, à mon tour je lui montrerai que c'est désagréable d'attendre quelqu'un. Même si je ne supporte pas d'être en retard.

- C'est lundi matin! J'ai envie de m'en prendre à quelqu'un, tiens! C'est pour Bibi Mary! Vas te défouler sur quelqu'un d'autre c'est pas mon jour!

- Je te balance un petit pic, parce que je ne sais pas communiquer autrement! Ben mon coco, va falloir faire des efforts, parce que c'est fini tout ça, tu me piques, moi je tourne les talons, et tu peux toujours essayer tu ne m'atteindras pas (le show est terminé). Piquer n'est pas discuter, moi je veux de l'échange, on peut tous faire des erreurs mais je ne discute plus avec les gens  acrimonieux.

- Je ne pleurerai plus quand je serai blessée par une amie.  Si elle me blesse tant... m'aime t-elle vraiment?

- Je n'arrondis plus les angles pour plaire à tout le monde.

- Je balaierai d'un revers de la main les mots négatifs de certaines personnes qui ne pensent qu'à me rabaisser.

Mais sincèrement, je trouve ces rapports humains de plus en plus compliqués... il y a certaines personnes que je ne sais plus comment aborder, tellement elles peuvent être adorables comme exécrables, elles peuvent être capables du meilleur comme du pire.

9hJe sais que de mon côté... je ne suis pas parfaite! Mais je me soigne (et je le sais), c'est l'essentiel! Non?

Et oui, j'ai certainement changé avec une autre vision de la vie!

Enjoy Life!

les Quatre Accords Toltèques

Je m'inspirerai pour ma part des Les quatre accords toltèques : La voie de la liberté personnelle, ça peut vous paraître étrange, mais ces 4 accords me permettent vraiment d'être en accord avec moi et me permettent de me fermer des gens toxiques (et ils sont tellement nombreux). C'est Marion Cottillard qui me les a fait découvrir dans un exemplaire du Marie-Claire.

  • Que votre parole soit impeccable

Parce que sinon, les gens ne vous croient pas, et surtout ne vous écoute plus. Je garde le cap!

  • Quoi qu'il arrive n'en faites pas une affaire personnelle

En général, j'ai le feeling... je sais d'avance si je dois en faire une affaire personnelle ou pas. Certaines personnes sont très démonstratrices pour ça.

En revanche, ce qui m'agace le plus, ce sont les personnes qui font une affaire personnelle de tout "t'es distante? ça va pas?" "Tu fais la gueule?", le syndrôme de persécution, il n'y a rien de plus agaçant.

  • Ne faites pas de supposition

Pourquoi tu ne likes jamais mes statuts sur Facebook? Hein? (en général ce sont les mêmes personnes qui font de tout une affaire personnelle).

  • Faites toujours de votre mieux

C'et ce que j'ai toujours fait, jusqu'à me surpasser, et même si j'ai parfois des "coups de mou" je continue d'avancer et je ne m'écoute pas.

Mary Leviandier sur Google+

maman lifestyle maladie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau