La petite fille qui est devenue fan...

Le temps passe, les enfants grandissent, évoluent. Chacun avec leur sensibilité, leurs passions, leurs regards différents sur le monde et une perception des choses plus ou moins exacerbée. J'y avais fait allusion dans un Sunday Funday ici, mais je trouve cela tellement amusant et génial à la fois qu'il faut que je vous raconte !

La petite fille qui est devenue fan...

Tout a commencé le mois dernier, lorsque j'ai décidé de faire une surprise à ma Ninjah en l’emmenant voir la Comédie Musicale Thriller Live à Londres. J'étais loin de me douter de l'impact passionnel qu'aurait ce spectacle sur elle.

 


 

J'aurais pu commencer ce post par "ce fut une révélation"... car oui, ce fut une révélation avec de la musique dedans, des rythmes, des sons endiablés, et lorsque j'ai tourné la tête pendant le spectacle et que je l'ai vue se dandiner sur son siège, je lui ai alors glissé "tu sais, tu peux danser si tu veux", elle m'a répondu avec un air triste "je dois faire pipi". Ah ? J'ai alors regardé la ligne de sièges, sans aucun doute nous avions les meilleures places au beau milieu de la rangée mais le problème c'est qu'il fallait se lever, passer devant toutes les personnes en répétant "sorry, excuse me"... bref ! Nous avons profité d'un morceau soporifique (on n'aime pas les slows cul cul la praline chez nous), pour mettre un peu d'animation dans notre rang. J'ai écrasé quelques pieds au passage et réveillé mon voisin qui ronflait bien tranquillement. 
 

Une fois soulagée, on pouvait enfin profiter du spectacle.


Elijah, les yeux grands ouverts savouraient le show, cette fois-ci, elle dandinait du popotin pour de bon, le rythme étant plus fort qu'elle, elle ne pouvait s'empêchait de lever les bras pour applaudir comme exorcisée par le son. J'ai ainsi été divertie autant par le spectacle que par la joie communicative de cette petite fille de 10 ans subjuguée par un artiste, artiste mort mais toujours bien vivant à travers sa musique.


2h30 de spectacle... le Show se terminant en apothéose avec un public debout, chantant, dansant, applaudissant (j'en avais les mains toutes endolories) et la petite Ninjah sautait de joie !

La petite fille qui ne voulait pas grandir

L'histoire aurait pu se terminer là. Nous sommes sorties à 22h et nous sommes installées chez Bubba Gump Shrimp Company pour déguster un repas infecte. Nous avons discuté du spectacle puis après avoir payé l'addition aussi salée et indigeste que la soupe aux champignons que je venais d'avaler, nous nous sommes engouffrées dans le métro.

J'ai pensé que ce spectacle serait un bon souvenir, c'est tout. Qu'elle en parlerait encore pendant quelques jours et puis qu'elle le rangerait dans un coin de sa tête pour le raconter plus tard à ses enfants.

Et puis, un soir, je l'ai surprise à faire des recherches sur Michael Jackson, elle s'était habillée comme lui (ou du moins avait essayé de reproduire son look au mieux avec sa garde de robe)... Je me suis souvenue qu'après notre déménagement j'avais laissé un carton au sous-sol de la cave avec des DVDs musicaux (entre autres David Gray, Madonna, The Cure et Lady Gaga, et peut-être bien MJ). Vous imaginez la suite, elle est tombée sur "This is it" le film de préparation de la tournée de Michael, celle qui n'a jamais eu lieu. Et là, elle l'a regardé. Ce fut une deuxième révélation. 


Depuis, le DVD est usé dans le lecteur, il tourne en boucle. Elle oblige sa grande sœur à écouter MJ. Elle vit MJ, elle rêve MJ, elle est MJ ! Bref, la petite fille est devenue fan pour la première fois. Elle essuie quelques critiques des copains d'école qui se demandent comment on peut aimer quelqu'un de mort et pourquoi elle ne préfère pas écouter Maitre Gims !

Mais elle assume et assure, elle est fan, c'est normal ! 

la petite fille

Commentaires

  • oth67
    Quand Maître Gims sera passé de mode, ta fille pourra leur dire que MJ est intemporel !
    Bises