Je pensais pouvoir tout contrôler...

Je pensais tout contrôler il en est rien en fait!

Je pensais être au dessus de ça, je pensais que ça n’arrivait qu’aux autres… mais la semaine dernière j’ai dû m’avouer vaincue.

Je pensais être une maman vigilante, j’ai éduqué mes enfants, leur ai appris les dangers, comme une bonne maman louve j’ai veillé, prête à sortir les incisives en cas de danger.

Life of pix free stock photos foat woman back santalla

Et puis…

Et puis le collège est arrivé, avec  ses changements, son rythme infernal, son travail, et ses libertés.

Je n’étais pas prête mais on s’y fait : un nouveau rythme, des leçons, des devoirs, de l’anglais et de l’allemand.

J’ai repris un peu aussi le chemin de l’école, on partage l’encadrement des devoirs avec Chéri, on s’organise, on entoure notre petite fille, on fait tout pour que tout aille bien.

Et puis...

Un cauchemar la réveille un matin, elle me rejoint dans le lit pour me faire un câlin.

Et puis, ce sont les larmes… on essaie de consoler. Elle vous répond qu’elle est fatiguée, le lendemain, elle vous dit qu’elle avait besoin de pleurer. Vous voyez qu’elle ne va pas bien mais elle ne veut rien vous dire.

Vous imaginez des choses.

Alors vous l’observez… et quelque chose vous dérange. Elle ne veut plus rester seule à l’étage pour prendre sa douche, demande à sa soeur de l’accompagner pour chercher un truc dans sa chambre, prétexte qu’elle veut aider sa soeur à s’habiller avant  de descendre seule dans dans la cuisine pour petit-déjeuner.

Des excuses toujours des excuses et des larmes… l’inquiétude monte sur son visage, ses yeux rougissent et se noient très vite sous des flots qu’on ne peut plus arrêter.

Les vannes sont ouvertes.

On discute, on parlemente… on se fâche et on perd même patience.

Et puis, les mots sortent…

Un jeu vidéo, elle baragouine un nom dans un anglais chewing-gum.

Une histoire d’horreurs, d’images pas adaptées aux enfants. Une copine l’a traumatisée avec ce jeu, elle a été chez elle, a regardé des images non adaptées à son âge, et maintenant elle flippe comme elle dit (dans son langage de collégienne débutante).

Elle ne voulait pas avoir l’air nouille, elle voulait faire sa « fille cool ». 

Maintenant elle a peur, s‘imagine le pire, des choses horribles, n’arrive pas à s’effacer ces images.

Je l’ai menacée, je lui ai parlée… nous avons toujours veillé aux écrans auxquelles elle accédait mais voilà, nos contrôles ont eu leurs limites. ça lui passera mais il lui faudra du temps .

Je me sens inutile et perdue, je ne peux pas rentrer dans sa tête et la vider de ses images. 

Tout était si simple avant et je sens déjà que tout se complique. 

Elle prend doucement son envol mais elle est encore si jeune, si fragile, elle n’a pas encore 11 ans, et elle a le droit d’avoir peur. Elle s’est fait mal au coeur simplement pour ne pas essuyer des moqueries.

Je sais que ça passera mais mon coeur de Maman avait besoin de l’écrire et de partager aujourd'hui la peur que je ressens pour elle.

Enjoy!

Mary Leviandier sur Google+

enfants education maman lifestyle

Commentaires (5)

Sabrina
Oh la la, petite puce...
C'est dur je comprends et je connais cette angoisse.Mais dis toi une chose très importante, elle vous a parlé. Même si elle a mis du temps, elles s'est soulagée et s'est confiée à vous ses parents.
C'est rare finalement qu'un enfant arrive a se confier à ses parents, c'est vrai que ça doit être compliqué. Il faut avouer plusieurs choses, sa "bêtise" (avoir regarder des images choquantes et par définition interdites) sa peur (avoir peur comme un bébé alors que je suis une grande, une 6ème quoi!).

Ne t'inquiètes pas ma tite Mary elle va surmonter ce passage et ce grâce à vous. L'essentiel est qu'elle déculpabilise.

Pas simple tout ça hein ?
Maud
Pauvre choupette.... Des gros bisous à elle et courage à elle et à vous aux parents.
MissBrownie
  • 3. MissBrownie (site web) | 28/09/2015
Même souci ici avec Chupa ...
Cet été, son cousin de 13 ans lui a montré des images de films d'horreur angoisse sur la tablette sans notre accord et depuis elle a peur.
Déjà 1 mois qu'elle dort avec son petit frère car elle ne supporte plus d'être seule dans sa chambre la nuit.
Bon courage
Lucky Sophie
  • 4. Lucky Sophie (site web) | 28/09/2015
Et oui, dès qu'ils vont chez des copains, on ne peut pas tout contrôler, j'espère qu'elle se remettra vite !
weena
pov' pitchoun ...
Et oui, malheureusement, on ne peut pas toujours contrôler ce qui se passe loin de nous ...Déjà elle a réussi à se confier à vous, c'est pas mal ...
Pis bon, faut lui dire qu'il y a des plus grands qu'elle qui flippe ... perso, je ne peut pas regarder un film d'horreur, j'ai déjà suffisamment peur toute seul dans ma grande maison qui craque la nuit ... Je déteste devoir aller me coucher avant que mon mari soit rentrer

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau